Albert Camus, un écrivain philosophe à Lourmarin

Publié le 14/01/2015 - Mis à jour le 20/07/2015

Albert Camus est un écrivain philosophe, journaliste ou encore essayiste né à Alger et qui a choisi de s'établir à Lourmarin dans le Luberon en provence.


1237
Albert Camus, un écrivain philosophe à Lourmarin

Vidéo Albert Camus, un écrivain philosophe à Lourmarin

Les obsèques D'Albert Camus à Lourmarin

Né en Algérie le 7 novembre 1913, Albert Camus fut un célèbre auteur qui s’éteignit le 4 janvier 1960 suite à un accident de la route en partant de Lourmarin.

Albert Camus est inhumé à Lourmarin, un des magnifiques villages au cœur du Luberon et dont le charme l'avait conquis.

Une vie militante bien remplie

Orphelin de père dès son plus jeune âge, Albert Camus est élevé par une mère sourde, qui lit sur les lèvres pour comprendre ce qui lui est dit. L’enfance de l’écrivain n’est pas une référence en matière de confort et de facilité. La pauvreté dans laquelle il vit est un véritable handicap et une source de gêne pour lui durant ses années d’étude à Alger.

C’est grâce à la bibliothèque très fournie de son oncle que le jeune homme découvre la littérature. Son instituteur de l'école communale à Alger, Louis Germain, décèle les aptitudes intellectuelles d’Albert Camus.

Cet enseignant inscrit Albert Camus à une bourse d’étude et lui ouvre les portes vers la connaissance, la Culture et la réussite.

En 1935 Albert Camus s'inscrit au Parti Communiste Algérien et débute la rédaction de « L’Envers et l’Endroit »,  son premier ouvrage est publié en 1937. Albert Camus établit le « Théâtre du Travail » mais se fait expulser du Parti Communiste Algérien à cause de ses divergences politiques. Il fonde alors le « Théâtre de l’Equipe » avec l’aide de ses compagnons du PCA qui l'ont suivi.

Le jeune homme embrasse la profession de rédacteur en chef et continue sur sa lancée, avançant droit vers la réussite. Au bout d’un certain temps, il prend la direction du journal « Combat ».

Albert Camus reçoit le Prix Nobel de la Littérature en 1957, et il utilise son chèque pour acquérir une maison dans le Luberon, plus précisément à Lourmarin.

Un tragique accident de la route ôta la vie à Albert Camus : il venait de quitter son petit village d'adoption.

Un homme littéraire de valeurs et de convictions

Albert Camus a traité plusieurs sujets, écrivant une multitude d’ouvrages. Tantôt écrivain, romancier, nouvelliste, philosophe, essayiste, dramaturge, sa plume est l’arme par laquelle il combat l’inégalité et dénonce les abus. Dans ses écrits, allant de l’absurde à la révolte, il ne mâche pas ses mots pour dénoncer les actes d’injustice. Sa conscience morale le pousse à s’insurger contre certains partis politiques.

Albert Camus ne s’est jamais laissé impressionner, il a gardé la tête haute, luttant pour faire connaître son opinion et partager ses convictions.

Ce grand homme a marqué le XXème siècle par son sang-froid, son ardeur et sa moralité à toute épreuve.

L'écrivain philosophe n’a puisé ses idées et ses écrits que dans la réalité. Il s’est évertué à faire ressortir l’humanité, ou l’inhumanité, des situations politiques, sociales et économiques. Il a fait usage de son talent pour décrire des scènes de vie ayant marqué son époque.

Certaines des œuvres d'Albert Camus ont été adaptées au théâtre, ce qui leur a donné plus de vie. La notoriété d’Albert Camus ne s'est pas atténuée avec sa mort ; après sa disparition, ses ouvrages ont continué à être publiés et le monde d’aujourd’hui profite encore de son influence littéraire.

En savoir plus sur l'oeuvre littéraire de Albert Camus


Laissez nous un petit commentaire


Ce qui pourraît vous intéresser

Delphine de Signe 1

Patrimoine culturel luberonnais à Ansouis

Née à Puimichel, dans les Alpes Provençales, en 1283, Delphine de Signe épouse en 1299 Elzéar de Sabran, sous la...

Albert Camus 1237

Patrimoine culturel luberonnais

Albert Camus est un écrivain philosophe, journaliste ou encore essayiste né à Alger et qui a choisi de s'établir à...

Saint-Elzéar 66

Patrimoine culturel luberonnais à Ansouis

Elzéar de Sabran vécut sa vie d'époux dans l'ascétisme et la virginité. Il fut canonisé par Urbain V, le 13 août 1369.




Espace client