Chauve-souris dans le Luberon

Publié le 09/10/2014 - Mis à jour le 09/10/2014

Une vingtaine d'espèces de chauve-souris vivent dans le Luberon. Elles sont très utiles et participent activement à la régulation de certaines populations d'insectes.


693
Chauve-souris dans le Luberon

La chauve-souris est un animal insectivore vivant la nuit dans le Luberon. C'est le seul mammifère volant existant sur notre planète.

Une chauve souris en août 2009 - 3

On trouve la chauve-souris en Europe, et notamment dans le Luberon où on dénombre pas moins de 21 espèces. Appartenant à la famille des Chiroptères, les particularités physiques de ce petit mammifère sont multiples.

Des espèces très utiles mais menacées

Les chauves-souris sont insectivores. Elles raffolent d'insectes tels que moustiques, mites, papillons nocturnes et coléoptères et en consomment jusqu'à un quart de leur poids tous les jours.

Ces remarquables chasseurs d’insectes sont d’excellents amis pour les agriculteurs du Luberon.

Malheureusement les espèces de chauve-souris sont menacées. En dehors des attaques par leurs prédateurs naturels, les populations sont touchées par l'utilisation des insecticides et autres produits toxiques, ainsi que par l'urbanisation et la modification de leur habitat.

Le Groupe Chiroptères de Provence (GCP)

Les spécialistes et les passionnés ayant constaté la diminution du nombre de chauve-souris dans le Luberon et en Provence, ils ont créé une association loi 1901 : le Groupe Chiroptères de Provence (GCP). L'objet du GCP est d'agir en faveur de la protection des chauve-souris.

En savoir plus sur le GCP

Où trouver des chauve-souris dans le Luberon

Les chauve-souris ont su s'adapter à des environnements inhospitaliers en créant des gîtes naturels comme les milieux souterrains, les crevasses des parois rocheuses, et dans les cavités des arbres. Elles peuvent vivre dans les montagnes de haute altitude, les îles, au centre des grands déserts et même dans les calottes polaires.

Dans le Luberon, les chauve-souris se réfugient dans les charpentes, les trous dans murs, les ponts ...  Le petit animal y vit très bien à proximité de l'homme.

Une main devenue aile et des pieds pour s'accrocher

Bat(20070605)La main de la chauve-souris est en réalité modifiée pour former une aile. Ses doigts sont très allongés et ils tendent une membrane de peau élastique, le patagium. La chauve-souris se sert de sa main pour se protéger lorsqu'elle est au repos, l'utilisant comme une cape et constituant ainsi un bon isolant thermique.

Ses pieds se sont aussi modifiés avec le temps, pour lui permettre de se suspendre sans efforts.

Des sens très développés

La chauve-souris est aussi bien capable de voler que de se déplacer au sol. Elle possède un système incomparable pour se localiser au moyen de l'ouïe : l'écholocalisation. A l'identique d'un sonar, elle peut ainsi voir grâce à ses oreilles, profitant aussi d'un odorat très développé.

Cycle de vie

L'année d'une chauve-souris est décomposée en plusieurs périodes.

De décembre à mars elle vit une période d'hibernation à laquelle suivent 3 mois de réveil, de reconstitution de ses réserves appauvries. Puis vient la repoduction, la gestation et le transit ver les gîtes de mise-bas.

C'est de mai à juillet que les mise-bas ont lieu, avant une période dédiée à l'élevage des petites chauve-souris et leur émancipation.

En septembre, vient le moment de chasser intensivement, pour constituer les réserves de graisses et s'installer vers les gîtes d'hibernation.


Laissez nous un petit commentaire


Ce qui pourraît vous intéresser

Vipère aspic 280

PNR du Luberon

La vipère aspic est présente dans le Luberon mais il est peu probable de la croiser tant elle est craintive.

Couleuvre à échelons 308

PNR du Luberon

On peut croiser la couleuvre à échelons en se promenant dans le Luberon. Ce serpent n'est pas venimeux mais gare à la...

Cochevis huppé

PNR du Luberon

Le cochevis huppé (Galerida cristata) est un oiseau de la famille des alaudidés qui mesure une quinzaine de...




Espace client