Tarin des aulnes dans le Luberon

Publié le 29/10/2014 - Mis à jour le 29/10/2014

On trouve le Tarin des aulnes dans le Luberon, mais cet oiseau est très discret et il est difficile de l'observer.


532
Tarin des aulnes dans le Luberon

Le tarin des aulnes est si discret qu'une ancienne légende germanique raconte qu'il cache son nid dans une pierre magique qui le rend invisible.

Tarin des aulnes

Où trouve-t-on le Tarin des aulnes dans le Luberon?  Friand de bourgeons d’aulnes, il affectionne particulièrement les bords de rivière et les lieux plantés d’aulnes, de peupliers, de frênes, d’ormes et de saules, plutôt à basse et moyenne altitude.

Nom savant : Carduelis spinus

Famille : fringillidés.

Description : petit oiseau au plumage vert-jaune vif. Calotte et menton noirs, croupion, sourcil et côtés de la queue jaunes, ventre clair parfois strié de noir, dessus de la tête jaune, poitrine et ventre blancs.

Cri et chant : chant assez aigu et perçant, gazouillis incessants.

Mensurations : taille : 11 cm, 
poids : 10-15 g, envergure : 21 cm.

Habitat et mœurs : le tarin des aulnes habite les forêts ou terrains boisés, avec une prédilection pour les conifères, les aulnes et les bouleaux. Il vit en groupe, s’approche près des habitations et des mangeoires. Acrobate et bon percheur, il sait manger la tête en bas les graines trouvées à l'extrémité d'une branche.

Régime alimentaire : graines d’aulnes, d’ormes ou de bouleaux, mais aussi de chardons et de pissenlits. Les petits sont nourris d'insectes.

Reproduction : la femelle pond 4 à 6 œufs bleu pâle qu'elle couve deux semaines dans un nid en forme de coupe, bâti en haut des branches, fait de rameaux, de racines, d'herbes sèches, de mousses, de lichens et de duvet. Les petits quittent le nid à deux semaines.

Longévité : 11 ans.

Prédateurs : son principal prédateur est l'Épervier d'Europe.

Statut : non menacé, mais en diminution et sous surveillance.

Dégâts et risques : aucun.


Laissez nous un petit commentaire


Ce qui pourraît vous intéresser

Vipère aspic

PNR du Luberon

La vipère aspic est présente dans le Luberon mais il est peu probable de la croiser tant elle est craintive.

Couleuvre à échelons

PNR du Luberon

On peut croiser la couleuvre à échelons en se promenant dans le Luberon. Ce serpent n'est pas venimeux mais gare à la...

Cochevis huppé

PNR du Luberon

Le cochevis huppé (Galerida cristata) est un oiseau de la famille des alaudidés qui mesure une quinzaine de...




Espace client