Vipère aspic dans le Luberon

Publié le 09/10/2014 - Mis à jour le 09/10/2014

La vipère aspic est présente dans le Luberon mais il est peu probable de la croiser tant elle est craintive.


282
Vipère aspic dans le Luberon

Si la vipère louvoie bien dans le massif du Luberon - et qu'il faut toujours craindre sa morsure - sa mauvaise réputation ne repose pas sur des réalités : beaucoup moins de morsures graves que de piqûres de guêpes entrainant des complications.

Vipere berus peliade

La vipère fait partie d'une famille de serpents , les Viperidae. On la trouve surtout en Europe de l'Ouest, mais aussi en Slovénie et en Croatie.

Une espèce protégées

La Vipère aspic est un animal protégé dans le Luberon et en France (quand bien même elle pourrait propager un venin mortel par ses morsures) à l'instar de la plupart des pays dans lesquels elle vit.

Elle est protégée par les conventions internationales.

Vipère aspic ou couleuvre ?

Il est en effet assez difficile de différencier la vipère de la couleuvre, surtout dans le Luberon où les 2 espèces de serpents se ressemblent.

Le corps de la vipère est épais et la tête a une forme triangulaire ; les pupilles de ses yeux sont verticales, et son museau est relativement retroussé. Ce sont les principaux éléments qui différencient les vipères des couleuvres.

La corpulence de la vipère mâle diffère de celle de la femelle, cette dernière étant plus trapue. Adulte elle mesure entre 50 et 70 cm, parfois jusqu'à 90 cm.

Comportement de la vipère

La vipère n'est pas agressive et n'attaquera que si elle se sent menacée ou encore pour attraper une proie. Certaines couleuvres sont beaucoup plus agressives.

Généralement la vipère se nourrit de petits mammifères comme les mulots, musaraignes mais aussi de petits oiseaux et de lézards.

Elle mue environ deux à trois fois dans l'année, et on peut trouver les restes de ses mues lors d'une ballade à travers le massif du Luberon.

Cycle de vie

Entre les mois de novembre et février les vipères hibernent sous terre, dans des galeries à environ 20 à 30 cm de profondeur. Puis, vient une période de réveil où elles cherchent la chaleur du soleil, ou bien elles se maintiennent entre elles pour conserver une bonne température.

Dès le mois de mars, c'est la période de reproduction. Elle peut avoir lieu tous les ans, mais aussi être espacée de périodes plus longues. A ce moment là, des combats rituels ont lieu mais il est rare que les mâles se mordent entre eux. La vipère femelle s'accouple généralement avec plusieurs mâles.

La période de gestation dure plus ou moins longtemps, selon la température ambiante. Les petites vipéreaux seront livrés à eux-mêmes dès la ponte (entre 5 et 22 œufs), et ils ne commenceront à s'alimenter qu'au printemps suivant.


Laissez nous un petit commentaire


Ce qui pourraît vous intéresser

Cochevis huppé 303

PNR du Luberon

Le cochevis huppé (Galerida cristata) est un oiseau de la famille des alaudidés qui mesure une quinzaine de...

Etourneau sansonnet dans le Luberon 359

PNR du Luberon

Les étourneaux sansonnets sont nombreux dans le Sud de la France pendant la période hivernale.

Fauvette à tête noire dans le Luberon 384

PNR du Luberon

Découvrez la fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla), présent dans le parc naturel régional du Luberon, cet oiseau...




Espace client