Cèpes dans le Luberon

Publié le 24/09/2014 - Mis à jour le 24/09/2014

Si le cèpe est couramment recherché dans le Luberon, ce n'est pas un champignon que l'on trouve facilement dans cette région. Néanmoins il reste un des champignons les plus appréciés.


1767
Cèpes dans le Luberon

Le cèpe le plus fréquemment rencontré dans le Luberon est le cèpe à tête noire, le «  Boletus Aereus ». Il pousse dans les régions méditerranéennes et l'Est de la France.

Trois cèpes

Toute une famille de champignons

Le mot « cèpe » désigne plusieurs champignons bien distincts et qui ne sont pas tous comestibles.

Parmi les cèpes, on retrouve principalement la famille des Bolets. Bien que la majorité de ces champignons soit digeste, il y a quelques exceptions, comme le Bolet de Satan.

Comment reconnaître les cèpes

Cèpe à tête noire

Source wikipédia : Le cèpe le plus souvent rencontré dans le Luberon est celui à tête noireC'est le plus fréquemment rencontré dans le Luberon. Il pousse dans les régions méditerranéennes et l'Est de la France. On le nomme aussi Cèpe bronzé ou Tête-de-nègre.

Son chapeau peut faire de 7 à 30 centimètres de diamètre, il a une forme hémisphérique et parfois bosselée. Sa cuticule est de couleur brune ou noire. Il est réputé pour sa chair blanche et ferme (voire croquante) et pousse de la fin de l'été jusqu'à l'hiver dans les chênaies.

Cèpe de Bordeaux

Sans doute le plus célèbre. On rencontre « le Boletus Edulis »  en forêt.

Son chapeau de couleur noisette s'étale avec la maturité jusqu'à prendre une forme de coussinet et voit alors ses bords se relever. Le pied a une forme ronde et enflée et la chair est blanche à la découpe. Il peut se récolter jeune ou à l'âge adulte, mais il est alors très souvent attaqué par des vers.

Les conditions climatiques idéales à son développement sont l'interruption d'une longue période chaude par de fortes pluies ou grêles. Il préfère les endroits abrités du vent et exposés au soleil couchant, et pousse rarement seul. Comme c'est un champignon mycorhizien, il vit en symbiose avec un arbre (chêne, châtaignier, hêtre...), même s'il loge rarement directement en dessous de celui-ci, lui préférant un endroit plus dégagé et aéré.

Il est consommé après cuisson quelques minutes à la poêle dans un corps gras.

Cèpes d'été et Cèpes des pins

Les deux dernières sortes de cèpes les plus connues sont les cèpes d'été qui pousse dans les forêts de feuillus avec un chapeau brun-rouge et un pied au réseau blanc sur fond rougeâtre, et les cèpes des pins de montagne caractérisés par leur chapeau rouge très foncé et leur pied de la forme couleur même plus claire.

 


Laissez nous un petit commentaire


Ce qui pourraît vous intéresser

Paliurus Spina-christi - épine du christ 415

PNR du Luberon

Le Paliurus spina-christi, ou épine du Christ, est un arbuste méditerranéen de la famille des rhamnacées.

L’olivier dans le Luberon 7389

PNR du Luberon

L'olivier est un arbre emblématique du Luberon. Les champs d'oliviers y sont nombreux et l'huile d'olive produite est...

Le cèdre dans le Luberon 1671

PNR du Luberon

Le cèdre une fois implanté dans le Luberon pour une exploitation forestière, s'est bien plu. Il s'est rapidement...





Les girolles sont des champignons très appréciés dans le Luberon. Il n'est pas rare de trouver des girolles - ou chanterelles - dans notre région.

Le sanguin est un champignon apprécié dans une préparation à base d'huile d'olive et d'herbes de Provence à servir pour les apéritifs.

Espace client