Les Portes de Manosque

Publié le 30/10/2014 - Mis à jour le 18/02/2016 - Monuments historiques à Manosque

Le centre ville de Manosque est entouré de magnifique portes fortifiées dont La Porte de la Saunerie et La Porte du Soubeyran.


Les Portes de Manosque
Les Portes de Manosque
Rue Grande
04100 Manosque

La vieille ville de Manosque, avec ses rues étroites bordées de hautes maisons, est restée typiquement provençale. Le cœur de la vieille ville, avec son plan piriforme caractéristique, se blottit dans l’enceinte des boulevards, situés sur le tracé des anciens remparts. De ces fortifications défensives et protectrices, ne subsistent que quelques vestiges, comme les portes Saunerie et Soubeyran, et les portes d’Aubette et de Guillempierre.

La Porte de la Saunerie

La porte de la Saunerie, au sud du centre historique, a été achevée en 1382. De style roman, elle est classée monument historique. Située à proximité de la rue Saunerie, elle tire son nom de la rue par laquelle le sel était acheminé vers les quartiers des abattoirs et des tanneurs, toujours placés en périphérie des cités médiévales. Deux tourelles latérales couronnées de mâchicoulis et deux assommoirs défendent le corps central de la porte Saunerie.

La porte du Soubeyran

La porte du Soubeyran, construite également au XIVe siècle, a bénéficié de l’ajout du campanile en 1830. Également inscrite aux monuments historiques, restaurée, ornée d’une belle balustrade de pierre, c’est la porte nord du centre ancien.

La porte d’Aubette

La porte d’Aubette, détruite mais non reconstruite, était la porte côté est, et la porte Guillempierre, détruite puis récemment reconstruite, constituait quant à elle la porte ouest de l’entrée du centre ancien de la ville.

Manosque, proche de la voie domitienne, était fortement intégrée à l'empire romain. Les étymologies Manus Quartus, c’est-à-dire Quatre Mains, ou Manuesca au Moyen-Âge, expliqueraient le nom, l’origine du blason et les armoiries de Manosque. 
La devise de Manosque est « Omnia in manu Dei sunt », c’est-à-dire « Tout est dans la main de Dieu ». Les cinq doigts de la main pour figurer les cinq anciens villages qui se sont unis pour former le bourg au XIVème siècle, et quatre mains « appaumées d’argent » pour représenter les quatre quartiers de l’ancienne cité médiévale avec les quatre portes qui la défendaient.


Laissez nous un petit commentaire


Ce qui pourraît vous intéresser

Eglise Saint Nicolas 304

Sites touristiques à Pertuis

L'église Saint Nicolas se dresse au centre de Pertuis depuis plus de 600 ans....

Temple de Lourmarin

Sites touristiques à Lourmarin




Espace client