Rencontres cinématographiques de Cavaillon | Projections rencontres et débats | Informations et horaires

Les Rencontres Cinématographiques vous attendent pour cette 20ème édition ! Quatre jours de projections de courts/longs-métrages, de rencontres et d'entretiens entre des professionnels du cinéma et le public.

Page mise à jour le 18/09/2023

Rencontres Cinématographiques de Cavaillon

Programme des Rencontres Cinématographiques de Cavaillon

Jeudi 21 septembre 2023 - Ouverture officielle

En présence de Jean-Pierre Améris

Marie-Line et son juge - Avant-première

20h30, à la Cigale
Réalisation Jean-Pierre Améris, avec Louane Emera, Michel Blanc, Victor Belmondo, Philippe Rebbot (2023 - durée 1h43)
Marie-Line, 20 ans, est une serveuse énergique et bruyante. Sa rencontre avec un juge bougon et déprimé qui l'engage comme chauffeur, va bouleverser sa vie.

Vendredi 22 septembre 2023

En présence de Nicolas Giraud

Du soleil dans mes yeux

10h30, au Fémina
Réalisation Nicolas Giraud, avec Clara Ponsot, Nicolas Giraud, Hélène Vincent (2017 - durée 1h26)
Irène va mieux. Elle a un projet. Vivre à nouveau avec son fils. Elle profite des vacances d'été pour le retrouver chez sa grand-mère à la Rochelle. Mais elle fait la rencontre de Yann...

L'Astronaute

14h30, à la Cigale
Réalisation Nicola sGiraud, avec Nicolas Giraud, Matthieu Kassovitz, Hélène Vincent (2023 - durée 1h50)
Ingénieur en informatique chez ArianeGroup, Jim se consacre depuis des années à un projet secret : conduire sa propre fusée et accomplir le premier vol spatial habité en amateur. Mais pour réaliser son rêve, il doit apprendre à la partager...

En présence d'Éric Toledano, Olivier Nakache, Laurent Firode

Une année difficile - Avant-première


Réalisation Éric Toledano et Olivier Nakache, avec Pio Marmaï, Jonathan Cohen, Noémie Merlant, Marie Papillon, Mathieu Amalric (2023 - durée : 1h58)
Albert et Bruno sont surendettés et en bout de course, c'est dans le chemin associatif qu'ils empruntent ensemble qu'ils croisent de jeunes militants écolos. plus attirés par la bière et les chips gratuites que par leurs arguments, ils vont peu à peu intégrer le mouvement sans conviction...

Le monde d'après 3 - Avant-première


Réalisation Laurent Firode, avec Louisa Lacroix, Élise Lissague, Christian Diaz, Matthieu Moerlen, Patrick Dross, Jean-Michel Marnet (2023 - durée 1h25)
Le film parle de nos peurs actuelles, épidémie, climat, écologie, extrémisme... Toutes ces peurs entretenue par le système qui s'en nourrit pour mieux assoir son pouvoir. Le tout est raconté au travers des histoires où l'humour grinçant, le fantastique, le thriller, se mêlent dans un joyeux cocktail. Film fait en totale liberté sans aucune subvention.

Samedi 23 septembre

En présence de Philippe Lioret, Mallory Wanecque

Toutes nos envies

10h, au Fémina
Réalisation Philippe Lioret, avec Vincent Lindon, Marie Gillain, Amandine Dewasmes (2010 - durée 2h00)
Claire, jeune juge au tribunal de Lyon, rencontre Stéphane, juge chevronné et désenchanté, qu'elle entraine dans son combat contre le surendettement. Quelque chose naît entre eux, où se mêlent la révolte et les sentiments et surtout l'urgence de les vivre.

Tombés du ciel

13h30, à la Cigale
Réalisation Philippe Lioret, avec Jean Rochefort, Marisa Paredes, Ticky Holgado, Laura Del Sol (1994 - durée 1h30)
Les aventures d'Arturo dans la zone internationale de Roissy. Tout ça pour s'être assoupi à l'aéroport de Montréal, pour la plus grande joie d'un cleptomane qui lui a tout dérobé, argent, passeport, chaussures, daignant toutefois lui laisser sa carte d'embarquement pour la France.

Les Pires

15h45, à la Cigale
Réalisation Lise Akoka et Romane Guereavec, avec Mallory Wanecque, Timéo Mahaut, Johan Heldenbergh (2022 - durée 1h39)
Un tournage va avoir lieu cité Picasso, à Boulogne-Sur-Mer, dans le nord de la Fra,ce. Lors du casting, quatre ados, Lily, Ryan, Maylis et Jessy sont choisis pour jour dans le film. Dans le quartier, tout le monde s'étonne : pourquoi n'avoir pris que "les pires" ?

Paris-Brest

18h15, à la Cigale
Réalisation Philippe Lioret, avec Anthony Bajon, Catherine Arditi, Valérie Kersenti (2021 - durée 1h30)
Étudiant, Colin rêve de fuir Brest et sa famille pour devenir écrivain à Paris. Mais sa grand-mère, Manou, la seule des siens dont il est proche, cherche à la retenir. Devenue riche sur le tard, la vieille dame ne cache pas hostilité envers sa fille et son gendre, les parents de Colin, chez qui l'obsession de l'argent et de la réussite sociale l'emporte sur tout autre sentiment. Cinq ans plus tard, Colin vit à Paris, mais reste hanté par ce qu'il a fait pour y parvenir. À la veille de Noël, il revient au bercail, officiellement pour revoir sa soeur, qui vient d'avoir un enfant. Il espère aussi retrouver Élise, dont il était amoureux et qu'il a attendue en vain à Paris. Ses parents sont désormais installés dans un bel appartement de Manou qui, elle, végète dans une maison de retraite, à 25 km de Brest.

En présence de Serge Valletti

Et la fête continue

20h45, à la Cigale
Réalisation Robert Guédiguian, avec Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Lola Naymark, Robinson Stévenin, Gérard Meylan (2023 - durée 1h46)
Rosa est le coeur et l'âme de son quartier populaire du Vieux Marseille. Elle partage son énergie débordante entre sa grande famille très unie, son travail d'infirmière et son engagement politique en faveur des plus modestes. Mais à l'approche de la retraite, ses illusions vacillent. Portée par la vitalité de ses proches et par sa rencontre avec Henri, elle va réaliser qu'il n'est jamais trop tard pour réaliser ses propres rêves politiques et personnels.

Dimanche 24 septembre

En présence de Volker Schlöndorff

Ulzhan

10h, au Fémina
Réalisation Volker Schlöndorff, avec Philippe Torreton, Ayan Yesmagambetova, David Bennent (2007 - durée 1h45)
Quelque part au milieu des steppes sans fin d'Asie Centrale se trouve un trésor. Un homme en a la clef, un fragment de carte antique. Dans sa quête sans répit, Charles ne cherche ni fortune ni gloire, seulement à sauver son âme. Ulzhan l'a compris dès qu'elle à posé ses yeux sur lui...

The Voyager (Homo Faber)

14h30, à la Cigale
Réalisation Volker Schlöndorff, avec Sam Shepard, Julie Delpy, Barbara Sukowa (1991 - durée 1h57)
Walter Faber a survécu au crash de son avion. Pendant son voyage de retour en train, il rencontre la jolie Sabeth, avec laquelle il débute une histoire d'amour passionnelle. Ils rentrent ensemble en Grèce, mais le destin leur réserve quelques surprises.

The forest maker

17h30, à la Cigale
Réalisation Volker Schlöndorff, avec Tony Rinaudo, Lauréat du prix Nobel alternatif (2022 - durée 1h27)
En 1981, l'Australien Tony Rinaudo, jeune agronome, arrive au Niger pour lutter contre l'extension croissante du désert et la misère de la population et découvre les ravages d'une agriculture intensive héritée de l'époque coloniale. Il remarque alors sous ce sol considéré comme mort, un immense réseau de racines. Une découverte qui sera à l'origine d'une politique de reverdissement sans précédent, redonnant espoir à toute une population. Cette approche a eu un tel succès qu'elle a été appliquée dans au moins 24 pays africains, assurant la subsistance de milliers d'agriculteurs.

L'Abbé Pierre - Une vie de combats - Avant-première - Film de clôture

20h30, à la Cigale
Réalisation Frédéric Tellier, avec Benjamin Lavernhe, Emmanuelle Bercot, Michel Vuillermoz (2023 - durée 2h18)
Né dans une famille bourgeoise, Henri Grouès a été à la fois résistant, député, défenseur des sans-abris, révolutionnaire et iconoclaste. Des bancs de l'Assemblée Nationale aux bidonvilles de la banlieue parisienne, son engagement auprès des plus faibles lui a valu une renommée internationale. Pourtant chaque jour, il a douté de son action. une vie intime inconnue et à peine crédible. Révilté par la misère, les inégalités et les injustices, souvent critiqué, parfois trahi, Henri Gruès a eu mille vies et mille combats. Il a marqué l'Histoire sous le nom qu'il s'était choisi : l'abbé Pierre.

Les débuts de la cinéphilie à Cavaillon 

Dans les années 50, Cavaillon comptait 3 salles de cinéma : la Cigale, le Palace et le Femina. Michel Ruquet, Guy Reynard, Mireille Baud et Jean-Marc Paillas, jeunes étudiants et tous passionnés de cinéma, avaient pour habitude de se réunir dans le café de l'Orient à Cavaillon. Là, de nombreuses discussions autour de cette thématique ont pris forme : l'idée de fonder un ciné-club. Peu à peu, les jeunes Cavaillonnais se laissent séduire par les séances du vendredi soir : au fil des années, de plus en plus de spectateurs se retrouvent dans les salles de cinéma. Dans les années 70, le nombre d'adhérents atteindra le chiffre record de 700 personnes ! 

Mais il y a un temps où l'on se dédie à sa ville natale et un temps où l'on vit sa vie. Les membres fondateurs commencent peu à peu à s'éparpiller dans le monde. À ce moment, les chaînes de télévision présentent leur propre Ciné-Club, le monde du cinéma évolue et les ciné-club de province disparaissent... 
C'est à partir des années 2000 que le 7ème art évolue : les spectateurs augmentent de nouveau. À Cavaillon, le cinéma le Palace a fermé ses portes. Christian Vanadia prend en main la Cigale et le Femina et multiplie les écrans pour le plus grand bonheur des Cavaillonnais !  

En 2003, proche de la retraite, Michel Ruquet qui revient souvent à Cavaillon, souhaite créer un mini-festival de cinéma. Il rencontre alors Christian Vanadia, très intéressé par l'idée. Il n'oublie pas Jean-Marc et Mireille Paillas, avec qui les souvenirs cinéphiliques réapparaissent. Quelques discussions et le projet d'une association et de Rencontres Cinématographiques pour maintenir l'activité culturelle l'été naît. L'association Ciné Plein Soleil est créée en 2003 et c'est le début d'un nouveau tournant pour la ville de Cavaillon. Une ville où le 7ème art aura une place très importante. 

Les débuts de l'association Ciné Plein Soleil à Cavaillon 

L'association est très vite soutenue par les forces de la ville de Cavaillon. De 2004 à 2013 ont lieu le début des Rencontres. L'association accueille des réalisateurs et des comédiens. En 2014, Florent Paillas est élu président et le réalisateur Cavaillonnais Eric Tellène, vice-président de l'association. À cette période, 15 personnes travaillent alors bénévolement dans l'association : d'année en année, les spectateurs ne cessent de croître : 2600 en 2018 ! Cinéphiles, amateurs de cinéma et curieux assistent avec enthousiasme à ces rencontres.  

En 2019, Natalie Bruno a repris la présidence de l'association Ciné Plein Soleil ayant succédé à Florent Paillas. Une association ou elle s'épanouit pleinement:

“cela va être ma 4ème édition des Rencontres Cinématographiques de Cavaillon, mais avant ma présidence, j'ai participé aux Rencontres en tant que spectatrice, ayant toujours apprécié ce concept et cet évènement. Maintenant, je dirige l'association et nous prenons très à cœur l'organisation de cet événement qui a lieu chaque année au mois de Septembre, en collaboration avec les cinémas de Cavaillon. Quatre jours de projections de courts/longs-métrages, de rencontres et d'entretiens entre des professionnels du cinéma et le public. Un réel bonheur de pouvoir partager cet évènement avec nos spectateurs. Qu'ils puissent échanger avec les acteurs, les réalisateurs, c'est très important : la convivialité est le maître-mot de ces Rencontres riches en apprentissage et en découverte depuis maintenant 19 ans." 

“Il est important pour nous de mettre en avant des œuvres majeures, mais aussi des nouveautés ! “Cette année nous aurons 25 films et 24 invités sur scène pour partager notre passion pour le 7ème art.” 
“Nous sommes fiers et heureux de ces 4 jours de projection et de tous les films que nous faisons découvrir ou redécouvrir à notre public. Des moments forts que nous allons continuer de faire vivre” 


Laissez votre avis avec un commentaire

Dans la même catégorie..

6 Activités gratuites dans le Luberon
6 Activités gratuites dans le Luberon

Pour ceux qui souhaitent passer du bon temps ou découvrir Le Luberon sans se ruiner, c'est par ici !

SCAD, une école d’art américaine dans le Luberon
SCAD, une école d’art américaine dans le Luberon

Depuis plus de vingt ans, Lacoste, charmant village perché, abrite l’une des plus prestigieuses écoles d’art aux Etats-Unis : le Savannah College of Art and Design (SCAD).

Les 5 villages préférés des internautes de Luberon.fr
Les 5 villages préférés des internautes de Luberon.fr

Découvrez les 5 villages du Luberon qui ont été les plus partagés sur Facebook par nos internautes.

Images aériennes de l'Abbaye de Sénanque
Images aériennes de l'Abbaye de Sénanque

L'Abbaye Notre-Dame de Sénanque, monastère cistercien, est plantée au milieu d'un écrin de Nature près de Gordes. La vidéo est signée CARBON SCARAB Multi Copter.com