Le Luberon inspire les cinéastes -PATRIMOINE CULTUREL LUBERONNAIS | le    Partages sur Facebook 1492   Commentaires 10

Le Luberon inspire les cinéastes

Le Luberon a beaucoup servi de décor pour le Cinéma, et bien souvent pour des films qui ont marqué le public. Liste de films incontournables qui ont été tournés dans le Luberon.



Les cinéastes ne s'y sont pas trompés, et bon nombre d'entre eux ont été attirés par les 1000 paysages qu'offre le Luberon et par l'authenticité pittoresque de ses villages.

Silence, on tourne !

En 1970 Henri Colpi tourne «Heureux qui comme Ulysse » avec Fernandel. Certaines scènes sont filmées à Cavaillon et à Roussillon.

 

 Qui a oublié  « L'Été meurtrier » de Jean Becker ? Tourné à Cavailllon et à Gordes en 1983. Sublime Isabelle Adjani et fantastique Alain Souchon.

 

Claude Berri tourne en 1986 deux chefs-d'oeuvre « Jean de Florette » et « Manon des sources », issus des romans de Marcel Pagnol. Certaines des scènes se déroulent à Ansouis et à Vaugines.

 

Plus surprenant, en 1990 Yves Robert tourne certaines des scènes de son film « Le Château de ma mère » dans le Luberon, à Grambois.

 

En 1994 Michel Blanc choisit le massif du Luberon pour certaines scènes de  « Grosse Fatigue » avec Philippe Noiret, Carole Bouquet et lui-même.

 

A Cucuron est tourné  « Le Hussard sur le toit » de Jean-Paul Rappeneau en 1995. Le film, adaptation du romand de Jean Giono, est devenu un classique.

 

En 1995 Josiane Balasko vient à Apt pour « Gazon maudit ». Elle filmera certaines scènes aussi à Gordes, à Oppède le vieux et à Roussillon.

 

La saga de Marc Esposito « Le coeur des hommes » est en partie tournée à Lourmarin.

 

En 2003 Coline Serreau fait le tour du Luberon pour « 18 ans après », la suite de « Trois hommes et un couffin ». Des scènes se déroulent à Apt, Cabrières d'Avignon, Goult, Lourmarin et à Roussillon.

 

Même les Américains viennent faire leur Cinéma dans le Luberon.  En 2005 Ridley Scott tourne « Une grande année » à Bonnieux.

 

Et les Anglais aussi, avec « Les Vacances de Mr. Bean » de Steve Bendelack, à Cavaillon et Oppède le vieux en 2007.

 

Bon là d'accord, c'est tiré par les cheveux ... de Gad. Mais il y a bien eu un tournage à Cadenet en 2008 pour « Bienvenue chez les Ch'tis » de Dany Boon.

 

En 2011, Daniel Auteuil reprend le roman de Pagnol pour son film « La Fille du puisatier », tourné à Cavaillon.

Cette liste n'est pas exhaustive et bien d'autres réalisations cinématographiques ont eu lieu dans le Luberon. Là ce sont nos préférées.


Laissez nous un petit commentaire

Jean-Bernard Freymann

Proposé par