Agriculture dans le Luberon

L'agriculture est un secteur économique important du Luberon. Filières vigne, fruits, légumes et élevage représentent l'essentiel des productions agricoles

Page mise à jour le 07/07/2022

Le Luberon a toujours été une région agricole, et l'agriculture continue a participé pleinement à son essor économique.  Les propriétés géologiques du Luberon en font un endroit d'exception pour le développement des végétaux, et l'homme a su y développer de nombreuses cultures.

Les agriculteurs se sont regroupés. Ils ont investi et mis les moyens en œuvre pour améliorer les rendements et la qualité de leur productions agricoles, notamment grâce aux groupements de producteurs, à la mise en commun de matériel agricole, à l'investissement dans les caves et coopératives vinicoles et dans l'irrigation.

Récolte des olives du Luberon, quand et comment ?

Découvrez comment et à quel moment récolter ses olives dans le Luberon, et quelles sont les incidences sur la qualité et le goût de l'huile d'olive.

Restanques, cultures en terrasses en Provence

En France, on trouve des terrasses de culture essentiellement dans les régions méditerranéennes où elles offrent une réponse adéquate aux accidents du relief et à la violence saisonnière des précipitations.

Reconnaissance d'un terroir

Le Luberon est un terroir de renom dans plusieurs secteurs agricoles, et les labels AOC/AOP/IGP Luberon et Haute Provence lui ont été attribués vers la fin des années 1980. Ces labels s'appliquent notamment aux vignobles, aux huiles d'olive de Haute Provence et aux fromages de chèvre. Le Luberon est également connu pour ses délicieuses truffes qui en revanche ne peuvent être labellisées car le terroir ne joue pas sur leur qualité gustative.

Les agriculteurs ont créé une association en janvier 2008 : le « Collectif des agriculteurs du Parc du Luberon », dans le but de valoriser l'agriculture d'un terroir et ses exploitants. L'objectif principal est la création de nouveaux projets agricoles, pérennisant ainsi la renommée du Luberon en profitant des installations d'irrigation effectuées. Les membres du collectif s'investissent au maximum pour améliorer les récoltes tout en conservant une qualité fidèle à l'excellence.

Irrigation et productivité

Si le sol du Luberon est propice à l'épanouissement de certaines productions agricoles, il est toutefois nécessaire d'en prendre soin au maximum afin d'optimiser la production, tant au niveau qualitatif que quantitatif.

La mise en place des réseaux d'irrigation a été une véritable valeur ajoutée pour l'économie agricole. L'arrosage des cultures garantit leur stabilité comme pour les productions maraîchères et celles des fruits (cerise, abricot, raisin de table). Même les truffières sont aujourd'hui irriguées. L'irrigation permet également la diversification des produits cultivés, offrant des alternatives pour améliorer la rentabilité de l'agriculture.

Par ailleurs, la nature est parfois capricieuse. Au vu de la sécheresse qui semble perdurer, l'irrigation assure la viabilité des jeunes plants qui nécessitent plusieurs années avant de produire leurs premiers fruits. L'agriculteur bénéficie ainsi d'une marge de manœuvre pour mieux s'occuper de ses produits en cas de catastrophe naturelle.

Laissez votre avis avec un commentaire