Pierrevert

La commune de Pierrevert est implantée dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, à l'extrémité Est du parc naturel du Luberon. Une situation privilégiée avec un environnement exceptionnel.

54  partage(s) sur Facebook
Réservez vite votre activité dans le Luberon!
Vous êtes en vacances dans le Luberon ? Nous avons sélectionné pour vous toutes les activités des Offices du Tourisme : Destination Luberon et Pays d'Apt Luberon !

Le village de Pierrevert offre un panorama fabuleux sur des vignobles verdoyants et des forêts de chênes et de pins, illustrant la richesse de la biodiversité provençale.

Réputé pour son vin rosé, Pierrevert est également un haut lieu de la gastronomie locale où les saveurs du sud se marient harmonieusement aux produits du terroir.

Un séjour à Pierrevert promet ainsi une immersion totale dans la culture provençale, entre découverte, détente et émerveillement.

Vue sur le village de Pierrevert

Une riche histoire de plusieurs siècles

Le village de Pierrevert, qui a une riche histoire remontant à plusieurs siècles, doit son nom à l’immense rocher sur lequel il a été bâti. Les plus anciennes traces d’activité humaine remontent au temps des romains, comme en témoigne une petite inscription trouvée au domaine de La Réserve, attestant du culte de la foudre. Le sol ainsi touché par la foudre était sacralisé et isolé du monde profane par une enceinte cylindrique.

Les Ostrogoths, sous le règne de Théodoric le Grand, ont conquis la région en 510, détachant brièvement Pierrevert de la Gaule burgonde. Cependant, cette annexion fut de courte durée, la régente ostrogothe Amalasonthe ayant rendu ce territoire au roi burgonde Godomar III en 526.

L’histoire médiévale de Pierrevert est marquée par la construction d'un château, ou castrum, sur le rocher. Le village s’est ensuite développé autour de ce château, se déplaçant progressivement vers ce fort pour se protéger. Au XIIe siècle, Pierrevert relevait du comté de Forcalquier, qui perdit son indépendance en 1209.

Par la suite, la seigneurie de Pierrevert passa aux mains des Mévouillon, Anduze-la Voulte, Lévis de Ventadour, Oraison, Conte et Bernier.

Pierrevert a également été touché par les grands événements de l’histoire de la France. En 1390, le village a été dévasté par le passage de Raimond de Turenne. Le plus grand des châteaux à également été détruit pendant la révolution de 1792. La résistance à l’oppression a été forte à Pierrevert, comme en témoignent les événements qui ont suivi le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte en 1851.

Durant la Seconde Guerre mondiale, le village a subi plusieurs bombardements alliés, dont celui du 21 janvier 1944 qui a coûté la vie à un pilote allemand dont l’avion a été abattu non loin de Pierrevert.

L’histoire de Pierrevert est marquée par la lutte, l’adaptation et la résilience, des traits qui demeurent profondément ancrés dans l’identité du village.

Monuments remarquable de la commune

Les chapelles

Dans le village de Pierrevert, se trouvent 3 chapelles historiques.

Située à l’ouest du village, la chapelle Saint-Patrice est un joyau de la période romane du 14e siècle. Après une restauration méticuleuse en 1813, elle se dresse fièrement, parfaitement restaurée et plaçant son empreinte séculaire dans un cadre naturel d’une beauté renversante. Chaque année un pèlerinage annuel est organisé, attirant des foules venues pour admirer son charme ancien.

Un peu plus loin, dissimulée près de la route reliant Pierrevert à La Bastide-des-Jourdans, se trouve la chapelle Sainte-Marguerite. Entourée de vignes, au bord d'un bois pittoresque, et proche de la cave de Régusse, cette chapelle privée présente des parties romanes impressionnantes et des contreforts massifs. Elle a bénéficié de restaurations soignées en 1934 et au début des années 2000, préservant son caractère historique et son attrait pour les amoureux de l'architecture ancienne.

Enfin, la chapelle Saint-Véran ajoute une autre couche d'histoire et de spiritualité à ce village provençal. Chacune de ces chapelles offre une fenêtre sur le passé et continue d'enchanter les visiteurs avec leurs récits silencieux de foi, d'histoire et de tradition.

Château Sainte Marguerite

Le château Sainte-Marguerite, également connu sous le nom de Château de Tributiis, est un monument d’une grande richesse historique.

Bâti sur les vestiges d’un oppidum antique, ce château a fait l’objet de nombreuses rénovations, lui conférant un mélange unique de styles architecturaux. Sa façade est embellie par des fenêtres de la Renaissance, témoignant de son histoire riche et variée.

A l’intérieur, le château ne manque pas de séduire par son décor inscrit aux Monuments Historiques, notamment par sa majestueuse cheminée, récemment restaurée, est un véritable joyau architectural, ajoutant à l’aura de mysticisme et de sérénité qui caractérise ce lieu.

Porte Saint-Joseph

La porte Saint-Joseph est une véritable merveille architecturale. Cette structure historique, dont l’importance a été soulignée par son inscription à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, est une fierté locale et un témoignage palpable de l'histoire riche et longue de la région.

Elle incarne l’essence du patrimoine provençal et constitue un arrêt incontournable pour tous les amateurs d’histoire et de culture. Son charme distinctif et son caractère ancien font de la Porte Saint-Joseph bien qu’une simple porte, c’est un passage vers le passé de Pierrevert, un lien tangible avec ceux qui ont marché dans ces ruelles avant nous.

Porte Saint-Joseph

L’église Saint-Pierre

L’église Saint-Pierre est un monument historique datant du milieu du XIIe siècle. Son édification s’est déroulée en trois phases distinctes, commençant par la modeste chapelle du Rosaire.

Les fondations de l’église, dont le bas-côté nord est d’une antiquité supérieure, remontent au XIIIe siècle. La nécessité d’accueillir une population croissante a conduit la construction de la nef principale, appelée nef de la Vierge, qui a été agrandie en 1722 et 1822. En 1822, une nef dédiée à Saint-Roch fut ajoutée, son portail remontant au XVIIIe siècle.

Avec son clocher composé de quatre arcades et d’une flèche, et sa grande cloche datant de 1810, l’église domine le paysage du village. Le portail du XVIe siècle, récupéré d’une église démolie et installé en 1704, apporte une touche d’ornementation. Inscrit comme monument historique depuis 1937, l’église se distingue par sa façade sud ornée d’un fronton trilobé et surmonté d’une petite croix en fer forgé.

Malgré les diverses étapes de construction séparées par plusieurs siècles, l’église affiche une certaine disparité architecturale qui fait sa singularité. Elle a survécu à un tremblement de terre en 1708 et à un impact de foudre en 1811.

Les oratoires

Dans le charmant village de Pierrevert, les oratoires Saint-Jean-Baptiste et Saint-Joseph constituent une part précieuse de l’héritage culturel local.

A l’extrémité ouest de la colline du village se dresse l’oratoire Saint-Jean-Baptiste. Autrefois, ce lieu abritait une église dans le porche aurait été utilisé pour l’entrée de l’église Saint-Patrice.

L’oratoire actuel se distingue par son socle de pierre imposant, couronné d’une croix en fer.

En contraste, l’oratoire Saint-Joseph est positionné en bordure du carrefour Saint-Joseph, à l’intersection des routes de Manosque, La Bastide des Jourdans et Pierrevert.

Érigé pour célébrer le jubilé de 1852, puis regravé pour celui de 1865, cet oratoire abrite une statue de Saint-Joseph. Celle-ci, ressemblant à un santon vêtu de tissu, se distingue par son visage buriné et finement sculpté.

Ensemble, ces deux oratoires apportent un charme unique au paysage de Pierrevert, témoignant de l’histoire et de la spiritualité de ce coin pittoresque de la Provence.

Eglise Saint-Pierre

Oratoire Saint-Jean Baptiste

Pierrevert, une terre de vignobles

Domaine La Blaque

Le domaine La Blaque, acquis en 1987, est un vignoble de 55 hectares situé au cœur de la Provence. Géré par deux oenologues diplômés, le domaine abrite la bastide de Châteauneuf et une cave de 2000m². Il produit des vins sous l’appellation AOP Pierrevert, une appellation d’altitude limitée à 300 hectares.

Les vignes bénéficient de 320 jours d’ensoleillement par an, optimal pour la maturation des raisins. Le vignoble est en agriculture biologique depuis 2011 et utilise plusieurs cépages pour ses vins.

Le domaine offre 4 gammes de vins - Tradition, Réserve, Collection et Cépages - reflétant l’authenticité de la Provence et l’excellence de son terroir.

Cave Petra Viridis

La cave Petra Viridis est née d’une volonté commune d’hommes et de femmes de valoriser et de promouvoir le patrimoine viticole des Coteaux de Pierrevert.

Initiée en 1925 sous l’impulsion d’Auguste Bastide, la “Coopérative vinicole et agricole des Coteaux de Pierrevert a été créée afin de mutualiser les moyens de production et de mettre en place une stratégie commune de commercialisation des vins.

Au fil des années et des fusions successives, notamment avec les caves coopératives de Manosque, Villeneuve et Quinson en 1992 puis en 1998, Petra Viridis s’impose aujourd’hui comme l’unique entité viticole d’importance du département des Alpes-de-Haute-Provence.

Elle est également la seule unité viticole à opérer sur le territoire de l'Appellation d'Origine Protégée (AOP) de Pierrevert, affirmant ainsi son engagement dans la préservation et l’expression des spécificités de ce terroir d’exception.

Domaine de Régusse

Le Domaine de Régusse est une exploitation viticole produisant des vins de pays et des Coteaux de Pierrevert. Ses fondateurs ont associés la minéralité des sols argilo-calcaires à la richesse fruitée de cépages nobles, tels que le Pinot Noir et le Chardonnay.

Le domaine qui s’étend sur 200 hectares, est l’une des plus grandes exploitations viticoles de France, offrant une diversité de saveurs grâce à ses vingt cépages d’origines différentes.

Malgré un changement de propriétaire en 2003, l’esprit familial demeure au coeur de l’entreprise, avec une forte identité provençale et un respect de l’environnement.

Le domaine vise une reconnaissance et un développement à l’échelle nationale et internationale.

Golf du Luberon

Le golf du Luberon à Pierrevert est une destination prisée pour les amoureux de la nature et du sport. Situé au sud-est du parc naturel régional du Luberon, cet écrin de verdure, offrant un parcours de golf de 18 trous, est une véritable médiation en mouvement au coeur d’une beauté provençale préservée.

Golf du Luberon

Le relief typique de la région exigera de vous une adaptation rigoureuse, chaque coup joué étant une rappel humble que la splendeur de ces paysages se mérite. Les senteurs de lavande, le chant des cigales et les pins maritimes ponctuant le parcours vous enveloppent dans une atmosphère typiquement provençale.

Un marché aux couleurs de la Provence

Le marché de Pierrevert, qui se tient chaque mercredi matin, est une véritable caverne d’Ali Baba pour les amoureux de produits locaux.

Que vous soyez à la recherche de produits frais ou d’articles artisanaux, ce petit marché ne vous décevra pas. Faisant partie des nombreux marchés traditionnels du Vaucluse, le marché hebdomadaire de Pierrevert est une excellente occasion de découvrir un des charmants villages du Pays de Forcalquier.

En choisissant d’y faire vos achats, vous favorisez les circuits courts et soutenez les producteurs locaux qui contribuent chaque jour à préserver et enrichir l’identité unique du terroir Luberonnais.

Parc André-Turcan

Inauguré en grande pompe lors du festival des Nuits Photographiques de Pierrevert 2020, en compagnie de l'illustre photographe Yann Arthus-Bertrand, le parc André-Turcan s'impose aujourd'hui comme un lieu de vie incontournable au cœur du village.

Véritable oasis de verdure polyvalente, ce parc se veut convivial, ludique et intergénérationnel. Que ce soit dans le jardin des senteurs, où se mêlent les essences les plus diverses, sur le boulodrome et sa guinguette attenante, parfaits pour des après-midi conviviaux, sur l’aire de jeux pour enfants, pensée pour éveiller leur curiosité, ou encore sur le city-stade, terrain de prédilection des sportifs, chacun pourra trouver son bonheur au fil des saisons.

Le théâtre de verdure, pièce maîtresse de ce projet, contribue en outre au rayonnement culturel du territoire, dans une perspective intercommunale et régionale, confirmant ainsi le statut du parc André-Turcan comme un espace de détente et de partage pour tous.



Ce contenu vous-a-t-il été utile ?


eglise2.JPG
eglise1.JPG
eglise3.JPG
eglise4.JPG
eglise5.JPG
eglise6.JPG
lavoir1.JPG
lavoir2.JPG
mairie.JPG
monument-aux-morts2.JPG
monument-aux-morts1.JPG
oratoire2.JPG
oratoire1.JPG
pancarte1.JPG
pancarte2.JPG
porte1.JPG
porte2.JPG
rues1.JPG
vue-du-village1.JPG
vue-du-village2.JPG


Se rendre à Pierrevert

Commandez vos brochures

Découvrez les brochures de nos partenaires pour préparer vos week-end et vacances : guide touristique, hébergement, randonnées, agenda...

Commandez
Newsletter

Bons plans, dernière minute, agenda, événement, vidéo, abonnez-vous à notre Super newsletter !

S'inscrire
La Marginette
La Marginette
30 partages

Gite avec piscine à Murs dans le Luberon. Maison Provençale près de Gordes, en pleine Provence. Pour 6 personnes et 2 enfants (+1 chien) et linge de maison complet compris.

Le jardin des cigales
Le jardin des cigales
107 partages

Chambres d'hôtes à Ménerbes, au cœur du Luberon, tout près de Lacoste et à quelques pas de l'Abbaye de Saint Hilaire. Sites remarquables du Luberon.

La Cour des Sens
La Cour des Sens
2 partages

Maison de maître de la maison d'hôtes la Cour des Sens à Lagnes. Capacité 6 personnes. Installations à partager avec les hôtes. Parfait pour séjourner dans le Luberon.