Fontaine de Vaucluse

Découvrez Fontaine de Vaucluse où se trouve la Source de la Sorgue. Un village provençal à l'histoire passionnante et qui recèle de nombreux trésors et sites incontournables.

Page mise à jour le 16/04/2024

Fontaine de Vaucluse ou “Vallis Clausa” qui signifie vallée close, est une commune des Monts de Vaucluse, proche du Luberon et à quelques kilomètres de l'Isle-sur-la-Sorgue

Fontaine de Vaucluse

L'histoire fascinante de Fontaine-de-Vaucluse

Anciennement nommé Vaucluse, le village pittoresque de Fontaine-de-Vaucluse, qui signifie "la vallée close" (Vallis Clausa), est riche d'une longue histoire qui remonte jusqu'à la Préhistoire. Des traces d'occupation humaine datant du Néolithique y ont été découvertes, ainsi que celles des Phocéens de Massalia et d'une ancienne canalisation romaine.

Des origines antiques à l'époque médiévale

La source de Fontaine-de-Vaucluse, autrefois appelée "nobilis fons Orgae" par Pline l'Ancien, fut au centre d'un important culte durant l'Antiquité romaine. Les fouilles archéologiques y ont mis au jour plus de 1 600 pièces de monnaie antiques, maintenant exposées au musée Pétrarque. Au VIe siècle, un ermite nommé Véran s'installa dans le village, donnant naissance à de nombreuses légendes. Par la suite, un monastère y fut fondé, mais fut rapidement ruiné et dut être restauré au XIe siècle.

Pétrarque et Fontaine-de-Vaucluse

Au XIVe siècle, le poète Pétrarque trouva refuge à Fontaine-de-Vaucluse, où il venait écouter le murmure de la Sorgue. Un musée lui est aujourd'hui dédié sur l'emplacement de sa maison. Suite à son départ, le village fut attaqué et incendié, mais la résidence de l'évêque Philippe de Cabassolle fut épargnée. A la suite de cet évènement traumatisant, les habitants construisirent une fortification autour du village.

De la Renaissance à nos jours

Après l'attaque et le départ de Pétrarque, Fontaine-de-Vaucluse tomba dans l'oubli jusqu'à la visite de Chateaubriand en 1802, qui relança l'intérêt pour ce lieu. C'est à cette époque qu'une colonne fut érigée en l'honneur du poète. Plus tard, l'économie locale fut dynamisée par les moulins à papier qui utilisaient l'énergie de la Sorgue. Aujourd'hui, le tourisme est l'activité principale du village, qui a changé de nom en 1946 pour devenir Fontaine-de-Vaucluse.

Fontaine de Vaucluse

Moulin à papier Fontaine de Vaucluse

Le gouffre de Fontaine-de-Vaucluse : source de la Sorgue

Le gouffre de Fontaine-de-Vaucluse est la plus grande exsurgence de France et se classe au cinquième rang à l'échelle mondiale. Son débit annuel impressionnant varie entre 630 et 700 millions de mètres cubes.

Situé cœur des montagnes provençales, il est le seul exutoire d'un gigantesque réseau souterrain de 1 100 km2 qui recueille les eaux du Mont Ventoux, des Monts de Vaucluse, du plateau d'Albion et de la montagne de Lure. Ce système hydrique complexe alimente la Sorgue, créant un phénomène surprenant : même en période estivale et par temps sec, la source continue de jaillir, un mystère qui a longtemps intrigué les scientifiques.

gouffre de Fontaine de Vaucluse

Le gouffre de Fontaine-de-Vaucluse est aussi un lieu imprégné d'histoire.

Jusqu'au Ve siècle, il était fréquenté pour des offrandes rituelles, comme en témoignent les 1 600 pièces de monnaie et objets datés de l'Antiquité récupérés lors de plongées.

A tout moment de l'année, les résidents et les visiteurs de Fontaine-de-Vaucluse apprécient de se promener près du gouffre pour admirer le vert émeraude de la Sorgue, se rafraîchir à l'ombre des platanes et contempler ce joyau naturel et historique de la région.

Les trésors et lieux incontournables

Fontaine-de-Vaucluse abrite une grande variété de monuments et de sites historiques captivants.

Parmi les incontournables de cette commune se distinguent les vestiges d'un ancien canal romain établi le long de la Sorgue, conférant des airs d'antan à la rive gauche du fleuve.

L'église Notre-Dame-et-Saint-Véran, classée monument historique en 1840, est un autre lieu d'un intérêt particulier. Bâtie sur un ancien sanctuaire païen, elle témoigne de la transition du paganisme au christianisme. Avec sa nef à trois travées ouvrant sur un transept et ses trois absides, elle représente un exemple remarquable de l'architecture religieuse de l'époque.

Admirer le château des évêques de Cavaillon, perché sur les hauteurs, est également un passage obligé. Tout comme la colonne érigée en 1804 célébrant le demi-millénaire de la naissance du poète Pétrarque ou encore les ruines de moulins à aubes situées à Vallis Clausa et près de l'hôtel de ville.

Fontaine de Vaucluse

château des évêques de Cavaillon

Pour ceux qui souhaitent plonger encore plus loin dans l'histoire locale, Fontaine-de-Vaucluse offre deux habitats troglodytes fascinants, l'un situé aux Baumes Rouges et l'autre sur la rive droite de la Sorgue, appelé Bastide de la Baume. Le village propose également un voyage culturel à travers ses musées tels que le Musée-bibliothèque François Pétrarque, le Musée d'Histoire Jean Garcin : 39-45 L'Appel de la liberté, l'Écomusée des santons et le Monde Souterrain de Norbert Casteret.

Avec plusieurs barrages, ponts et anciennes usines papetières éparpillés dans le village, Fontaine-de-Vaucluse regorge de trésors historiques à découvrir.

Artisanat et commerces au cœur de la vie du village

Ancré au cœur de Fontaine-de-Vaucluse, l'artisanat d'art se dévoile en abondance sous les arches de la galerie Vallis Clausa et le long des rives de la Sorgue. Une myriade d'artisans vous y proposera de découvrir leur savoir-faire unique : de la céramique aux bijoux, en passant par le soufflage de verre, l'art du bois, la coutellerie, le travail du cuir, l'art du vitrail et la papeterie.

En vous dirigeant vers la source, votre regard sera capté par les stands colorés des commerçants locaux. Vous apprécierez également de vous désaltérer avec une boisson fraîche ou de déguster une succulente glace sur une des charmantes terrasses bordant la rivière.

Une expérience agréable qui invite à la détente et à l'appréciation de l'animation chaleureuse et festive du village.

musée du santon

La légende du Coulobre vaincu par Pétrarque

Selon une légende locale, la Sorgue était autrefois l'habitat d'une terrifiante créature nommée Coulobre.

Ce monstre volant, souvent comparé à un dragon ou une couleuvre, a son nom ancré dans le folklore celto-ligure, avec les termes "Kal" et "Briga" signifiant respectivement "pierre" et "colline". Le Coulobre élevait solitairement ses progénitures, de petites salamandres noires, après avoir été abandonnée par de multiples compagnons draconiques, dissuadés par sa laideur. La disparition du Coulobre de la Sorgue est attribuée à saint Véran, évêque de Cavaillon, qui l'aurait chassé dans les Alpes où elle aurait fini par succomber. Cette histoire symbolise la suprématie du christianisme sur les anciens cultes, comme le culte pastoral qui se célébrait à la falaise surplombant la fontaine, où la Vache d'Or se trouve encore aujourd'hui. Le célèbre poète Pétrarque et son amour, Laure, auraient aussi croisé le Coulobre. Pétrarque aurait réussi à vaincre le monstre, mais Laure aurait succombé peu de temps après à la peste. Ainsi, la légende du Coulobre continue de vivre à Fontaine-de-Vaucluse, ajoutant une touche fantastique à l'histoire de ce village enchanteur.

la Sorgue

Pour les curieux, arpentez les grottes à la découverte des souterrains du village.

Et pour les amoureux de la nature et des balades agréables, vous pouvez descendre la Sorgue en canoë ou faire des randonnées pour profiter des beaux jours et des joies de sorties en famille.