Cavaillon

Cavaillon se trouve au pied de la montagne du Luberon, découvrez son patrimoine et sa vitalité toute provençale. Connaissez vous le melon de Cavaillon ?

84300 Cavaillon

1 avis - Laissez votre avis

Cavaillon tire son nom d'un peuple gaulois qui habitait la colline Saint-Jacques, les Cavares. Du haut de cette colline, vous aurez une vue magnifique sur la ville et son écrin naturel, les dentelles de Montmirail, la vallée de la Durance, le Mont Ventoux, et la liste est loin d'être exhaustive.

Une histoire riche et fascinante

Le nom de Cavaillon trouve son origine chez les Cavares, une fédération de tribus gauloises de l'Antiquité, dont d'anciennes traces ont été mises au jour dans la région. La ville a également un passé viticole notable avec des découvertes archéologiques datant de la fin du premier siècle av. J.-C. Sous la Rome antique, Cavaillon était un centre commercial majeur, et certains vestiges de cette époque, comme un arc antique, sont toujours présents.

S'étant développée comme siège épiscopal au IVe siècle, la ville a traversé diverses périodes historiques, incluant le Moyen Âge marqué par des conflits religieux, et a joué un rôle significatif avant la Révolution française comme l'un des lieux de résidence des Juifs du pape. Intégrée au département de Vaucluse en 1793, Cavaillon a aussi été témoin d’événements historiques majeurs dans les siècles suivants.

De nos jours, elle continue de croître en valorisant son héritage et ses traditions, ce qui en fait un lieu d'intérêt dans le Luberon.

Vue aérienne de Cavaillon

Un vaste patrimoine historique et religieux

Ancienne cathédrale Notre-Dame et Saint-Véran de Cavaillon

Cet édifice de style roman, dont la construction débute au 12e siècle, capte l'attention par son envergure et l'élégance de ses détails. Les murs de la cathédrale sont ornés d'immenses peintures et d'une profusion de sculptures qui lui donnent un caractère unique.

Ancienne cathédrale Notre-Dame et Saint-VéranAncienne cathédrale Notre-Dame et Saint-Véran

Siège épiscopal du diocèse de Cavaillon pendant des siècles, elle est désormais intégrée à l'archidiocèse d'Avignon. La cathédrale est marquée par plusieurs époques de construction et de destruction qui ont finalement donné naissance à sa splendeur actuelle. Son unique nef voûtée en berceau brisé, est formée de cinq travées, bordées par plusieurs chapelles latérales. Son chœur est surmonté d'une coupole sur trompe, couronnée par un imposant clocher octogonal.

Au cœur de l'édifice se trouve un énorme retable du XVIIIe siècle, abrité dans une abside à cinq pans, voûtée en cul-de-four. Consacrée par le pape Innocent V en 1251, la cathédrale est dédiée à Saint-Véran, patron des bergers et évêque de Cavaillon au VIe siècle.

Malgré les dégâts causés par les conflits religieux du XVIème siècle, la cathédrale a été soigneusement restaurée, accueillant désormais des peintures monumentales du XIXe siècle d'artistes tels que Seguin, Mignard ou Parrocel.

Aujourd'hui, le monument historique ne comporte plus que les vestiges d'un cloître roman et d'une chapelle, témoins silencieux du passé.

De nombreuses chapelles

Cavaillon se distingue notamment par ses chapelles historiques qui témoignent de son patrimoine religieux.

Dominant la ville, la chapelle Saint-Jacques, édifice du 11e siècle modifié au 16e, trône sur le mont éponyme. Facilement accessible, elle offre un panorama majestueux sur la ville et la vallée de la Durance. La chapelle, autrefois occupée par César de Bus, est aujourd'hui un lieu de pèlerinage et de promenade apprécié.

Chapelle Saint-JacquesChapelle Saint-Jacques

En plein cœur de la ville, sur la Grand'Rue, se dresse la Chapelle Saint-Benoît, datant du 17e siècle. Anciennement liée à son couvent homonyme, elle a été convertie en bibliothèque municipale en 1967. Son architecture massive, rythmée par des pilastres toscans, se distingue par une coupole ornée de motifs végétaux.

La chapelle de l'ancien hôpital, de style classique, date du 18e siècle. Elle est elle aussi classée aux Monuments Historiques, tout comme la Chapelle Notre-Dame-des-Vignères, située au sud du hameau des Vignères. Cet édifice du 11e et 12e siècle abrite de remarquables représentations, notamment une figure de monstre félin gravée dans la pierre.

La chapelle Saint-Roch, construite en 1631, a été rattachée au pensionnat Saint-Roch et a longtemps servi d'école.

Enfin, la chapelle Sainte-Bernadette, située dans la Traverse des Capucines, est un édifice moderne.

Ainsi, les chapelles de Cavaillon offrent une véritable plongée dans l'histoire locale et constituent des lieux de visite incontournables pour tout amateur de patrimoine religieux et historique.

Arc Romain

Reconnu comme Monument Historique depuis 1840, c'est le monument le plus vieux de la ville. Cavaillon, qui était autrefois une colonie romaine, a réussi à préserver cet arc qui était à l'origine situé sur l'ancien forum antique de la ville (place de Cabassole). Il marquait vraisemblablement l'entrée impressionnante d'une place publique. En 1879-1880, il a été déplacé à son emplacement actuel (place du Clos).

Que faire à Cavaillon ?

Musée Juif Comtadin / Synagogue

Le musée Juif Comtadin est une véritable vitrine de l'histoire et du patrimoine de la communauté juive du XVIIe siècle.

Jadis, Cavaillon, à l'instar d'Avignon, Carpentras et L'Isle sur la Sorgue, servait de refuge pour cette communauté, dont la vie était centrée autour de la synagogue.

Musée Juif ComtadinMusée Juif Comtadin

Ce lieu de culte, qui est aussi une école et un espace de réunion, a été reconstruit au XVIIIe siècle (1772-1774) sur les fondations d'une structure du XVe siècle. Avec son architecture particulière, la synagogue illustre parfaitement la fusion entre la culture juive et provençale, typique des “juifs du Pape”.

Depuis les années 1960, la synagogue abrite le Musée Juif Comtadin qui expose des objets de culte datant des XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, ainsi qu'un riche fonds d'archives de l'ancienne communauté juive de Cavaillon.

Parmi les pièces exposées, on trouve des objets issus du “cimetière des livres”, qui témoignent de la richesse et du faste de la culture juive comtadine.

Des visites guidées sont proposées toutes les heures, ainsi que des ateliers et visites spécialement adaptés pour les familles. L'entrée est gratuite pour les moins de 18 ans, ce qui en fait une sortie culturelle attrayante pour tous.

Musée archéologique de l'Hôtel Dieu

Acquis en 1907, ce musée abrite une riche collection d'objets et de dons recueillis par la famille Jouve et d'autres résidents de Cavaillon. Ces précieux témoignages retracent le parcours historique de Cavaillon et du Luberon occidental, depuis la Préhistoire jusqu'à l'ère moderne, en passant par l'Antiquité et le Moyen-Age.

Musée archéologique de l'Hôtel DieuMusée archéologique de l'Hôtel Dieu

Vous y découvrirez des autels et des stèles ornées de gallo-grecques et d'inscriptions gallo-romaines, des monnaies anciennes, des outils préhistoriques, ainsi que des céramiques. Les colonnes et les chapiteaux sont également un régal pour les yeux.

Un billet pour le musée vous offre également la possibilité de visiter le musée archéologique et de profiter d'une visite guidée de la synagogue - Musée juif comtadin. Un plaisir d'apprentissage et de découverte gratuit pour les enfants.

Musée de la crèche provençale

Le musée de la crèche provençale de Cavaillon expose plus de 500 santons, des figurines emblématiques de l'artisanat provençal, dans des paysages du Luberon et des Alpilles fidèlement reconstitués du 19e siècle.

Ces maquettes ont été créées par un ébéniste passionné à partir de recherches approfondies dans les archives, et mettent en scène des costumes traditionnels et des bâtiments à l'architecture travaillée avec un grand souci du détail.

Théâtre de Cavaillon

Le Théâtre de Cavaillon est un lieu culturel de prestige, figurant parmi les 70 sites français labellisés scène nationale.

Réorchestré en 2014 sous le nom évocateur de La Garance, ce théâtre continue d'illuminer la région par son engagement artistique et culturel.

En 2020, Cavaillon a affirmé son statut de destination culturelle en inaugurant  une nouvelle salle polyvalente en centre-ville, nommée Salle du Moulin Saint-Julien. Ce nouvel espace, tout aussi vivant et polyvalent, accueille des spectacles variés, allant des pièces de théâtre aux concerts, ainsi que des conférences tout au long de l'année, faisant ainsi de Cavaillon un pôle culturel incontournable du Luberon.

colline Saint Jacques

Une balade sur la colline Saint Jacques

La Colline Saint Jacques à Cavaillon est un site touristique offrant une vue impressionnante sur la ville et la campagne environnante. Cette colline se distingue par ses roches calcaires datant de plus de 100 millions d'années. L'endroit propose une promenade familiale de 2h30 pour découvrir ce patrimoine géologique. Les amateurs d'escalade peuvent profiter de la falaise de roches calcaires avec 300 itinéraires différents. La colline offre également une Via Ferrata, un parcours d'escalade sécurisé. L'accès à la colline se fait à pied depuis l'office de tourisme situé sur la place du clos.

Jour de marché

Chaque lundi matin, Cavaillon s'anime. En effet, c'est le jour où le marché hebdomadaire prend ses quartiers dans le centre-ville, étendant son ambiance conviviale depuis le cours Bournissac jusqu'à la place du Clos. Cette tradition voit marchands et artisans locaux déployer leurs étals colorés, proposant aux habitants comme aux visiteurs de nombreux produits du terroir. Une immersion dans ce marché est l'occasion idéale pour découvrir les saveurs et savoir-faire locaux, tout en profitant de l'atmosphère chaleureuse et accueillante qui caractérise si bien la ville de Cavaillon.

Cavaillon et le cinéma

Cavaillon a accueilli le tournage de plusieurs films de renom, ce qui témoigne de son attrait cinématographique.

En 2010, la ville a servi de décor à “La Fille du Puisatier” de Daniel Auteuil, avec notamment KAd Merad, Astrid Berges-Frisbey, Sabine Azéma et Nicolas Duvauchelle.

Quelques années auparavant, en 2006, c'est le rocambolesque “Les vacances de Mr.Bean” qui a été tourné à Cavaillon, sous la direction de Steve Bendelack et avec Rowan Atkinson, Max Baldry, Emma de Caunes et Willem Dafoe à l'affiche.

En 1995, la ville a aussi servi de toile de fond pour “Gazon Maudit”, réalisé par Josiane Balasko et mettant en scène Alain Chabat et Victoria Abril.

Dans les années 80, Cavaillon avait déjà attiré l'attention des réalisateurs avec “L'été meurtrier” de Jean Becker en 1983, avec Isabelle Adjani et Alain Souchon, et la mini série “L'amour en héritage (Mistral's Daughter)” de Kevin Connor et Douglas Hickox en 1984, mettant en vedette Stefanie Powers, Lee Remick et Stacy Keach.

Quant à l'inoubliable Fernandel, c'est dès 1970 qu'il a foulé les terres cavaillonnaises pour le film “Heureux qui comme Ulysse” d'Henri Colpi.

La capitale française du melon

Le melon de Cavaillon, joyau incontesté de cette charmante ville, a largement contribué à sa richesse au fil des années.

Salué comme la capitale française du melon, Cavaillon est fière de son fruit emblématique, au point de célébrer sa saveur exceptionnelle lors de la fête du melon chaque été, une célébration aux multiples régalades et animations.

Melon de Cavaillon

Cette réputation culinaire ne s'arrête pas aux frontières de la ville. En effet, certains restaurants de renom, comme la Maison Prévôt, un établissement gastronomique de Cavaillon, intègrent le fameux melon dans leurs plats, montrant ainsi l'influence indéniable de ce produit local dans le patrimoine culinaire de la région.

Autour de Cavaillon

Roussillon se démarque par ses impressionnantes falaises et ses maisons teintées d'ocre, offrant un spectacle coloré qui semble surgir tout droit d'une palette d'artiste. Non loin, Ménerbes se dresse fièrement sur son promontoire rocheux, offrant une vue panoramique sur les vignes et oliveraies des alentours. Ce village a su charmer de nombreux artistes, dont Pablo Picasso. Ansouis, avec son château du XIIe siècle parfaitement préservé, invite à plonger dans l'histoire, tandis que ses ruelles fleuries sont une ode à la douceur de vivre provençale. Enfin, Fontaine-de-Vaucluse, nichée au pied d'une impressionnante falaise, doit sa renommée à la mystérieuse source de la Sorgue, une des plus importantes résurgences d'Europe, qui a inspiré poètes et écrivains à travers les âges.

Découvrez en un peu plus sur Cavaillon : Monuments historiques à Cavaillon, Randonnées et balades à Cavaillon, Balades à vélo à Cavaillon, Gîtes à Cavaillon, Chambres d'hôtes à Cavaillon, Musées à Cavaillon,

En collaboration avec

Destination Luberon Monts de Vaucluse

Votre office de tourisme Destination Luberon Monts de Vaucluse pour préparer vos week-ends et vacances

+33 04 90 71 32 01

Visitez leur site
Que faire à Cavaillon ?

A Cavaillon, vous pouvez : visiter la cathédrale Notre-Dame et Saint-Veran, la synagogue et l’Hôtel d’Agar, la colline Saint-Jacques ou bien déguster le melon, spécialité de la ville

Que faire à Cavaillon ?
Se rendre à Cavaillon

Voici les différents moyens pour vous rendre sur la commune de Cavaillon.

Marché de Cavaillon

Marché de Cavaillon

Retrouvez les horaires et jours de marché à Cavaillon, pour découvrir une abondance de produits frais et locaux.

Voir "Marché de Cavaillon"

Prochains évènements à Cavaillon

Découvrez l'agenda de Cavaillon, spectacles, vides greniers, lotos et autres manifestations

Hébergements à Cavaillon

Venez découvrir les différents Hébergements dans le village de Cavaillon et ses alentours.

Laissez votre avis avec un commentaire

Dans la même catégorie..

Lourmarin
Lourmarin

Lourmarin est un village de pierres grises qui émerge des arbres fruitiers entre Cadenet et Bonnieux, laissant pointer sa tour de l'horloge et le clocher de son église.

La Royère, Huile & Vin - Musée de l'Huile d'Olive
La Royère, Huile & Vin - Musée de l'Huile d'OliveOppède

Un nouveau lieu agréable et moderne, en Luberon, pour découvrir l’huile d’olive made in Vaucluse, des vins en AOP et autres petites surprises dans le respect d’une agriculture BIO !

Musée de la lavande
Musée de la lavandeCabrières-d'avignon

La visite du Musée de la Lavande permet de découvrir la belle histoire de la lavande fine de Provence. Cette lavande est un vrai symbole du Luberon et partout dans le monde.