Dauphin

Dauphin est un village sur la route de Volx à Mane. Les maisons de Dauphin se confondent avec le rocher qui les supporte et le clocher domine les ruelles.

Dauphin

1 avis - Laissez votre avis
Page mise à jour le 14/06/2024
chateau2.JPG
chateau1.JPG
chateau3.JPG

Le village de Dauphin est un véritable joyau de l'histoire médiévale française.

L'atmosphère paisible qui y règne invite à la rêverie et à la contemplation, tandis que les panoramas à couper le souffle sur la vallée du Luberon sont une ode à la beauté de la nature provençale.

Abritant une faune et une flore variées, Dauphin est l'endroit idéal pour les amateurs de randonnées et de balades au cœur d'un patrimoine préservé.

Ce village d'exception est une véritable bouffée d'air pur qui promet à chaque visiteur un voyage inoubliable dans le temps et dans l'espace.

Village de Dauphin

L'histoire captivante de la commune

La petite commune de Dauphin possède une histoire riche et fascinante qui remonte jusqu'à l'âge du bronze, comme en atteste une hache votive trouvée sur son territoire.

Durant l'Antiquité, Dauphin fait partie des terres des Sogiontiques, peuple gaulois fédéré aux Voconces et rattaché à la province romaine de Narbonnaise à la suite de la conquête romaine. La voie Domitienne, voie romaine importante, traversait le territoire de Dauphin et c'est ici qu'a été découvert un grand cimetière gallo-romain contenant 1500 tombes. Au 5ème siècle, la région fut brièvement annexée par le roi Ostrogoth Théodoric le Grand, avant d'être rendue aux Burgondes par la régente Amalasonthe pour rétablir des relations pacifiques. Les premières mentions de Dauphin dans les textes historiques remontent au 12ème siècle, période à laquelle le village était déjà fortifié. La commune a d'ailleurs fait partie du comté de Forcalquier jusqu'à la mort de Guillaume II en 1209.

Au cours de la révolution française, Dauphin se rebelle contre le coup d'Etat du 25 vendémiaire an II et a dû subir une répression sévère de la part de Louis-Napoléon Bonaparte. Au fil des siècles, malgré les tumultes et les bouleversements, Dauphin a continué à se développer et à se moderniser. Il dispose d'une école depuis 1863, a aménagé un belvédère en fin de 19ème siècle et a construit un lavoir collectif en 1905. Malheureusement, les vignobles qui faisaient la fierté de la commune ont été abandonnés au milieu du 20ème siècle.

Cependant, Dauphin reste un village charmant et historique, témoin du passé riche de la région du Luberon.

Mur en pierre et ruelle caladée

Exploration des monuments emblématiques de Dauphin

Une borne antique

Perchée sur la frontière de trois charmantes communes du Luberon - Dauphin, Mane et Saint-Michel-l'Observatoire - se dresse une borne antique, témoin silencieux de l'époque romaine. Elle est située à proximité du lieu-dit Le Grand Tavernoure, un nom qui provient du latin "taberna", évoquant une auberge ou une taverne.

Ce toponyme est un indice précieux qui suggère que ce lieu abritait autrefois une "mutatio", un relais routier positionné sur une voie romaine. Ce relais se trouvait spécifiquement sur le trajet de la Via Domitia, une voie importante de l'empire romain.

Ainsi, cette borne antique de Dauphin est non seulement un remarquable vestige du passé, mais également une illustration vivante des échanges et du mouvement qui animait jadis cette région du Luberon.

Le château

Perché sur les hauteurs, le majestueux château fort de Dauphin se dresse comme un noble gardien du passé.

Autrefois vestige de protection contre les pillards qui parcouraient la contrée, ce monument historique est indissociable de l'histoire mouvementée de ce charmant village du Luberon.

Malgré les ravages du temps et les nombreux assauts passés, Dauphin a su préserver au fil des siècles les tours robustes et une partie des remparts de son enceinte fortifiée.

C'est donc un véritable trésor du patrimoine provençal que l'on peut encore admirer aujourd'hui, témoignant de la richesse historique de ce lieu unique.

Le lavoir

Le lavoir de Dauphin est un symbole historique de la modernisation qui a eu lieu en 1905. Cette année-là, le village a bénéficié de l'adduction d'eau potable, un progrès notable qui a impulsé la construction de ce lavoir.

Ce dernier était non seulement un endroit fonctionnel pour les femmes du village qui y réalisaient leur tâche ménagère de lavage de linge, mais c'était aussi un lieu social.

En effet, le lavoir est surmonté d'un belvédère impressionnant où les hommes se retrouvaient pour discuter et observer la vie du village pendant que les femmes étaient au travail.

Ce lavoir, plus qu'un simple bâtiment, est l'incarnation d'une époque révolue, témoignant de l'histoire et des traditions du village de Dauphin.

L'église paroissiale

L'église Saint-Martin de Dauphin, anciennement une chapelle castrale, est devenue église paroissiale en 1524.

Son architecture est marquée par la présence de deux travées dans la nef, voûtées en berceau surbaissé, tandis que les trois travées des bas-côtés se parent de voûtes sur croisées d'ogives. Les bas-côtés se distinguent par leurs époques de construction : l'un date du XVe siècle, l'autre du XIXe siècle. Le chœur à chevet plat séduit par son réseau de nervures complexes de style gothique final, datant du début du XVIe siècle.

L'église possède un riche patrimoine, avec des chapiteaux datant des XIIe et XIIIe siècles ainsi qu'un orgue baroque.

Parmi les objets classés qu'elle renferme, on compte la crèche de Noël élaborée en 1748, avec ses 21 santons, dont deux en cire, un ciboire en argent offert par Napoléon III et des statues de carton-pâte doré de la Vierge et de la Vierge à l'Enfant, datant du XIXe siècle. Chaque élément contribue à faire de cette église un lieu chargé d'histoire et d'art sacré.

Les chapelles

Dans le village de Dauphin deux chapelles attirent particulièrement l'attention.

Tout d'abord, nichée au cœur du cimetière, s'élève la chapelle Notre-Dame de Chamberlay. Ancienne église paroissiale, elle a également servi d'église au prieuré avant d'être renommée Notre-Dame de Champ Prelié au XIXe siècle.

Poursuivant sur la route de Saint-Martin, notre regard est capté par l'imposante chapelle Notre-Dame d'Ubages, plus connue sous le nom de Notre-Dame d'Hubages. Construite en 1619 et agrandie en 1669 pour atteindre une superficie de 71m², elle remplace une chapelle plus ancienne dont il ne reste aucune trace. Malheureusement, sa voûte a disparu au fil du temps, mais cela n'entame en rien son charme. Elle est notamment connue pour sa Vierge miraculeuse et a été le théâtre de nombreux pèlerinages. Restaurée dans les années 1950, elle est aujourd'hui décorée d'œuvres d'art contemporain. Le site ombragé, propice à la promenade, abrite également l'oratoire de ND-d'HUbages, construit en 1619 et orné d'une triple inscription en latin, français et provençal.

Lavoir de Dauphin

Village de Dauphin

Café du Nord

Ce petit restaurant est une véritable ode à l'authenticité et à la convivialité, proposant une cuisine simple mais savoureuse, confectionnée à partir de produits frais et locaux. Vous pourrez y savourer le terroir du Luberon à chaque bouchée.

Lors des chaudes journées d'été, il est particulièrement agréable de prendre place sur la terrasse, qui offre une vue panoramique imprenable sur la vallée environnante.

Une véritable évasion culinaire et visuelle au cœur du village de Dauphin.

Fontaine de Dauphin

Orgue baroque de l'église Saint-Martin

Véritable joyau du village de Dauphin, l'orgue baroque de l'église Saint-Martin est un instrument à la finesse incomparable, dont la sonorité séduit les plus grands organistes. Son histoire est captivante.

Acquis en 1968 chez un antiquaire d'Aix-en-Provence dans un état de délabrement avancé, il ne comportait alors que 4 jeux sur un sommier de 42 notes. C'est Michel Deluz, restaurateur de pianos anciens, qui fut chargé de lui redonner vie et de lui insuffler un style baroque provençal. Un travail titanesque fut entrepris pour restaurer l'orgue, enrichir ses jeux, refaire à neuf le buffet et installer un nouveau pédalier.

L'orgue fut également doté d'une mécanique suspendue, reconstruite à l'italienne. L'orgue de Dauphin, associé à l'excellente acoustique de l'église, est très prisé des organistes qui l'utilisent pour leurs concerts.

Ainsi, l'église Saint-Martin de Dauphin se mue chaque été en une salle de concert appréciée des mélomanes et des amateurs de musique baroque, offrant un cadre idéal pour apprécier des œuvres de Bach, Buxtehude, Frescobaldi ou encore Haendel.

Découvrez en un peu plus sur Dauphin :

Laissez votre avis avec un commentaire

Dans la même catégorie..

Pierrevert
Pierrevert

La commune de Pierrevert est implantée dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, à l'extrémité Est du parc naturel du Luberon. Une situation privilégiée avec un environnement exceptionnel.

Corbières
Corbières

Corbières est un village ancien du sud du Luberon des Alpes de Haute Provence. Corbières est situé près du lac d'Esparron et des gorges du Verdon.

Cavaillon
Cavaillon

Cavaillon se trouve au pied de la montagne du Luberon, découvrez son patrimoine et sa vitalité toute provençale. Connaissez vous le melon de Cavaillon ?

Lagarde d'Apt
Lagarde d'Apt

A plus de 1.000 mètres d'altitude, sur le plateau d’Albion, Lagarde-d'Apt est le village plus élevé du Pays d’Apt et le plus petit du Vaucluse.

<