Reillanne

Reillanne est une bourgade des Alpes-de-Haute-Provence. Ce village vous invite dans une ambiance typiquement provençale. Nichée sur une colline ensoleillée, son atmosphère fleure bon les plantes aromatiques. Et, en été, le chant des cigales se fait entendre ici et là.

Reillanne

5 avis - Laissez votre avis
Page mise à jour le 09/05/2024
chapelle1.JPG
bibliotheque2.JPG
chapelle2.JPG

Le village de Reillanne est un lieu pittoresque où le charme de la Provence se fait particulièrement ressentir.

Cette commune offre une vue panoramique imprenable sur la vallée environnante. Les sentiers de randonnées environnants permettent de découvrir la faune et la flore typique du Luberon.

Reillanne est un véritable havre de paix pour tous les amoureux de la nature et du patrimoine provençal.

Village de Reillanne

Une histoire profonde et variée

L'histoire du village de Reillanne remonte à la préhistoire. Des empreintes fossiles anchitherium, un genre d'équidé vieux d'environ 20 millions d'années, ont été découvertes et laissent présager une présence animale bien avant l'arrivée de l'homme. Le quartier des Pas d'Ânes tient d'ailleurs son nom de cette découverte.

Lors de l'Antiquité, le territoire de Reillanne correspondait à celui des Sogiontii ou Sogiontiques, fédérés aux Voconces et rattachés à la province romaine de la Narbonnaise. Reillanne tirait bénéfice du statut de municipe qui lui accordait une certaine autonomie administrative. Alaunia, bourgade romaine, prenait de l'importance avec le développement de la grande Voie Domitienne et des inscriptions gallo-romaines ont été retrouvées attestant de cette période florissante.

Au Moyen-Âge, suite aux invasions barbares, la cité quitta les plaines d'Alaunia pour s'établir sur les hauteurs plus sécurisantes. Elle fut mentionnée en 909 sous le nom de Reglana dans les chartes, où sont également cités le château Pinet et l'église Saint-Suffrein. La région a connu un développement considérable à cette époque, Reillanne devenant un important établissement templier puis franciscain. Les Hospitaliers de Saint-Jean prennent soin de l'église Saint-Egide et d'un hospice pour voyageurs, attestant de l'importance du village comme lieu de passage et d'accueil.

A l'époque contemporaine, Reillanne continue à évoluer. En 1846, la commune du Bourguet lui est rattachée. En 1963, le couvent Notre-Dame-des-Prés est transformé en colonie de vacances et en 1978, la Chartreuse Notre-Dame est créée.

Aujourd'hui, c'est un village qui garde précieusement les traces de son passé, tout en ayant su s'adapter à l'évolution des temps.

Reillanne dans le PNR Luberon

Patrimoine local

Les remparts

Les remparts, percés de portes, sont des témoins silencieux de l'histoire médiévale de la région. L'une de ces édifications, la Porte Saint-Pierre datant du 13e siècle, est inscrite aux Monuments Historiques. Elles conservent encore les traces du passage de la herse, ajoutant une note d'authenticité et de mystère.

De plus, la Porte des Forges, érigée au 12e siècle, ajoute sa propre allure historique aux remparts. Ensemble, elles offrent un aperçu fascinant de l'architecture médiévale et une promenade à travers ces portes est comme un voyage dans le temps.

La fontaine monumentale

Dominant la place principale de Reillanne, la fontaine monumentale est plus qu'une simple œuvre d'art, elle est un véritable témoignage des luttes idéologiques qui secouaient la France des années 1870.

Érigée entre 1874 et 1880, en pleine transition vers la Troisième République, cette fontaine se distingue par son absence totale de symboles républicains. À la place, un texte gravé au-dessus de l'inscription inaugurale fait subtilement allusion à l'action divine. Au revers de la fontaine, c'est un dicton en provençal, “Que voudra beure bouen, vengue a la boueno fouent”, qui capte l'attention.

Selon l'historien Maurice Agulhon, ce dicton invite à la double lecture, suggérant que l'on peut s'abreuver d'une idéologie, tout comme on se désaltère à une fontaine. Ainsi, cette fontaine se révèle être un véritable manifeste anti-républicain et « blanc », un symbole fort des tensions qui agitaient alors le pays.

Château de Valligrane

Édifié entre 1650 et 1680, ce monument historique est ancré dans un riche passé, témoignant des siècles passés.

Le château se dresse fièrement dans un écrin de verdure, un petit parc qui souligne son élégance et offre un panorama verdoyant apaisant.

Ce lieu chargé d'histoire offre un cadre pittoresque cultivant le charme authentique de la région.

Eglise de l'Assomption

Érigée entre 1100 et 1150, l'église Notre-Dame-de-l'Assomption, également dédiée à Saint Pierre, trône majestueusement au cœur du village de Reillanne dans le Luberon.

Cette merveille d'architecture médiévale a été reconstruite après 1558, une période qui a vu la naissance de sa nef, composée de trois travées voûtées d'ogives. Sa particularité réside dans ses deux bas-côtés, construits au XVIIe siècle, une caractéristique assez exceptionnelle pour le département.

Au-dessus de la travée du chœur, qui occupe toute la largeur du bâtiment, on peut admirer une voûte en berceau, typique du style roman. Le chevet, un mélange harmonieux de styles roman et gothique du XVIe siècle, est surmonté d'une voûte en cul-de-four divisée en six branches rayonnantes.

Il comprend une abside et une absidiole au sud, bien que celle du nord ait malheureusement été détruite. L'élément Renaissance de l'église est son portail occidental surmonté d'un fronton arrondi orné de feuillages et encadré de pot-à-feux.

Enfin, les vitraux du chœur, datant du début du XXe siècle, apportent une touche de couleur et de lumière à cet édifice historique.

Les chapelles

Dans le charme pittoresque du village de Reillanne niché au cœur du Luberon, trois chapelles anciennes se distinguent par leur histoire et leur architecture remarquable.

La chapelle Saint-Roch, nichée dans une ancienne synagogue, est ornée d'un escalier délicatement peint de tableaux en gypserie. On y admire une admirable Vierge à l'Enfant et un Bon-Pasteur, tous deux datant du XVIIe siècle.

À quelques pas de là, se dresse la chapelle Saint-Denis des Pénitents blancs, reconstruite en 1858 en signe de gratitude envers la Vierge pour avoir invoqué la pluie. L'édifice renferme une nef composée de trois travées, dont deux sont voûtées d'arêtes et la troisième, la travée centrale, est placée sous une coupole majestueuse. Son clocher, d'époque romane, domine le panorama. Autrefois, la chapelle abritait un précieux devant d'autel du XIIe siècle, finement sculpté en bas-relief, représentant saint Jacques et Saint Martin encadrés par la main bénissante de Dieu, une œuvre classée monument historique et aujourd'hui transférée à l'église Notre-Dame-de-l'Assomption.

Enfin, la chapelle Notre-Dame-des-Prés, qui desservait un ancien monastère, offre à voir un chevet datant partiellement du XVe siècle.

Moulin Delestic

Le moulin Delestic à Reillanne est un formidable témoin de l'histoire industrielle du Luberon. Ce beau patrimoine, inscrit par arrêté du 28 mai 1993, comprend un ensemble de bâtiments, une retenue d'eau et le canal, qui sont les vestiges d'un ancien moulin.

Reconstitué en 1859 sur les ruines du moulin d'origine, le Moulin Delestic a joué un rôle essentiel dans l'économie locale jusqu'en 1955. Aujourd'hui encore, il conserve sa machinerie d'origine, dont une meule en silex, une potence, une cuve pour laver et essorer le blé, et tout le système de bluterie.

La présence de la roue à godets en bois, malgré les rénovations techniques de 1920 et 1936, témoigne de l'évolution des techniques depuis le milieu du 19ème siècle.

Fontaine de Reillanne

Eglise de Reillanne

Le grand marché provençal

Chaque dimanche matin, de 8h à 13h, le coeur du village de Reillanne s'anime avec son grand marché provençal.

Niché sur le place de la Libération, également connue sous le nom de place du village, ce marché hebdomadaire est une véritable vitrine des produits typiques de la région.

Vous pourrez y flâner parmi plus de 30 étals hauts en couleur, proposant des fruits et légumes de saison, de la viande et du poisson frais, du vin et du miel, ainsi que diverses herbes et épices.

De plus, le marché de Reillanne n'est pas seulement un lieu de commerce alimentaire, il fait également la part belle à l'artisanat local.

Les marchés de Reillanne

Musée des Amis des Arts

Fondé en 1972, le musée du village de Reillanne, connu sous le nom de “Musée des Amis des Arts”, est le fruit de la passion et de l'enthousiasme d'une équipe de bénévoles, amoureux de l'histoire de France et du patrimoine local.

Au fil de votre visite, vous plongerez dans le quotidien de la paysannerie d'autrefois, vous retrouvant entouré de meubles et d'outils des temps passés. Vous pourrez admirer une collection d'outils agricoles séculaires, ainsi que des ustensiles et outils artisanaux issus de métiers, presque oubliés aujourd'hui qui ont jadis façonné la vie des villages et des campagnes.

Qu'ils soient ferblantier, cordonnier, ébéniste ou scieurs de long, ces métiers évoquent les savoir-faire ancestraux qui ont marqué l'histoire.

Vous trouverez également en exposition de nombreuses poteries et de la vaisselle d'époque, qui viennent renforcer cette sensation de voyage dans le temps, pour une véritable immersion dans le patrimoine local.

Maison de village à Reillanne

Promenade dans le village de Reillanne

De nombreux circuits pédestres sont disponibles autour de Reillanne, mais c'est dans le village que vous profiterez d'une balade pittoresque qui vous entraîne dans un univers provençal d'antan. Offrez vous le temps de quelques heures, une promenade qui vous permettra de découvrir les petites rues et passages du village. Les amoureux de la nature et des balades tranquilles seront comblés !

A Reillanne, vous rencontrerez des sites et des édifices incontournables comme l'Église Notre Dame de l'Assomption qui a été construire durant le XIe siècle. Citons également la Tour Saint-Pierre, également érigée au XIe siècle. Enfin, les amoureux de l'histoire et de la culture feront un détour du côté des musées de Reillane et ses alentours.

Découvrez en un peu plus sur Reillanne : Musées à Reillanne,

Hébergements à Reillanne

Venez découvrir les différents Hébergements dans le village de Reillanne et ses alentours.

Laissez votre avis avec un commentaire

Dans la même catégorie..

Village de Vitrolles en Luberon
Village de Vitrolles en Luberon

Vitrolles-en-Luberon est un village provençal situé à proximité de Pertuis et de Céreste, perché à 600 mètres d’altitude sur les falaises du Luberon.

Buoux
Buoux

Découvrez pourquoi Buoux est l'un des villages les plus appréciés par les randonneurs et les grimpeurs du Luberon. Visitez ce charmant petit village de Buoux

Oppedette
Oppedette

Oppedette est un petit village perché et en union avec le paysage au dessus des gorges et des canyons du Luberon. Il se trouve dans les Alpes de Haute Provence.

Corbières
Corbières

Corbières est un village ancien du sud du Luberon des Alpes de Haute Provence. Corbières est situé près du lac d'Esparron et des gorges du Verdon.