Bruant des roseaux dans le Luberon

Le bruant des roseaux est un passereau affectionnant particulièrement les zones humides, telles que les marais, bords de lacs, étangs, rivières...
Réservez vite votre expérience dans le Luberon!
Vous désirez découvrir notre région grâce à des expériences ludiques et enrichissantes ? Vous êtes au bon endroit !

En hiver, le bruant des roseaux peut nicher dans des zones cultivées et il se plaît dans le Luberon.

Il est plutôt aisé de reconnaître le mâle, dont la tête et la gorge sont noires, agrémentées de moustaches et d'un collier blancs. Le dessous de son corps est clair strié de brun, les ailes et le manteau sombres striés de beige.

Son chant typique, émis tout au long de la journée de manière continue, est composé d'une courte trille de quatre ou cinq notes, inlassablement répétées.

Le bruant des roseaux se nourrit principalement d'insectes et de graines, également d'araignées, parfois de mollusques ou bien encore de crustacés.

L'espèce est sédentaire en France, mais les populations des pays d'Europe du Nord migrent vers le sud, en particulier vers l'Espagne, en hiver. Durant cette période, les bruants des roseaux se regroupent en dortoirs, qui peuvent atteindre plusieurs dizaines de milliers d'individus.

Bruant des Roseaux du Luberon

Le bruant des roseaux construit son nid à même le sol, ou très près du sol. Il utilise pour son édification des végétaux aquatiques, du crin, etc. La femelle peut assurer deux pontes par an, de 4 à 5 oeufs chacune. Durant deux semaines, elle va couver seule le nid.

Le bruant des roseaux est une espèce protégée sur tout le territoire français.


Commandez vos brochures

Découvrez les brochures de nos partenaires pour préparer vos week-end et vacances : guide touristique, hébergement, randonnées, agenda...

Commandez
Newsletter

Bons plans, dernière minute, agenda, événement, vidéo, abonnez-vous à notre Super newsletter !

S'inscrire