Geai des chênes dans le Luberon

Le geai des chênes est un bel oiseau très coloré, avec un plumage bleu et brun-rosé, une gorge blanche, la queue, la moustache et les ailes noires, et une huppe arrondie noire et grise.

 78  partage(s) sur Facebook
Réservez vite votre activité dans le Luberon!
Vous êtes en vacances dans le Luberon ? Nous avons sélectionné pour vous toutes les activités des Offices du Tourisme : Destination Luberon Coeur de Provence, Isle Sur la Sorgue Tourisme et Pays d'Apt Luberon !

Nom savant : Garrulus glandarius

Famille : corvidés

Description : le geai des chênes est un bel oiseau très coloré, avec un plumage bleu et brun-rosé, une gorge blanche, la queue, la moustache et les ailes noires, et une huppe arrondie noire et grise.

En chiffres : taille : 35 cm, poids : 150 à 190 g

Habitat et mœurs : il vit en couple et bâtit un nid léger de brindilles assez haut dans les forêts de feuillus, les conifères, les buissons, prairies ou jardins.

Régime alimentaire : le geai est omnivore. Les glands constituent la moitié de son alimentation avec des céréales et d’autres fruits forestiers, châtaignes et noisettes, ou cultivés, pommes, cerises ou raisins. C'est également un prédateur qui chasse lézards, petits rongeurs et gros insectes, et s'attaque aux œufs et oisillons des petits passereaux.

Reproduction : la ponte a lieu d'avril à juin. Pendant 16 jours, la femelle couve de 3 à 7 œufs verdâtres tachetés de gris. Les jeunes s'envolent du nid vers 3 semaines.

Geai des chenes du Luberon

Longévité : 18 ans

Prédateurs : chat forestier, rapaces, martre.

Statut : non protégé, non menacé.

Cri et chant : le geai a un cri rauque et sonore qui sert de signal d'alarme dans la forêt.

Dégâts et risques : principalement les vergers.

Symbolique, anecdote, détail : bruyant et bavard, c’est la sentinelle de la forêt. Prédateur des petits passereaux, on utilise son cri pour chasser les étourneaux des villes. Grand consommateur de glands, il peut en stocker plusieurs milliers dans des cachettes secrètes et contribue ainsi à l’extension des forêts de chênes.

Où le trouve-t-on dans le Luberon? : fréquent en plaine et en montagne jusqu'à 1500 mètres d'altitude, on le trouve surtout sur les versants nord du Luberon.


mis à jour le 09/10/2020 par Luberon.fr

Ce contenu vous-a-t-il été utile ?

Dans la même catégorie..

Rougequeue noir – Oiseau du Parc Naturel Régional du Luberon
Le rougequeue noir arbore un plumage gris foncé ou noir, avec quelques plumes claires sur l'aile. Cet Oiseau fait partie de la faune du Parc Naturel Régional du Luberon.

Troglodyte mignon dans le Luberon – Petit oiseau
Le Troglodyte Mignon (Troglodytes troglodytes ou Nannus troglodytes) est un tout petit oiseau très vif.

Fauvette mélanocéphale – Faune du Parc Naturel Régional du Luberon
La fauvette mélanocéphale est un petit oiseau trapu et discret. Elle aime fréquenter les broussailles du maquis. Elle est très présente dans le sud, notamment dans le Luberon.

Réservez vite votre activité dans le Luberon!
Vous êtes en vacances dans le Luberon ? Nous avons sélectionné pour vous toutes les activités des Offices du Tourisme : Destination Luberon Coeur de Provence, Isle Sur la Sorgue Tourisme et Pays d'Apt Luberon !
Commandez vos brochures

Découvrez les brochures de nos partenaires pour préparer vos week-end et vacances : guide touristique, hébergement, randonnées, agenda...

Commandez
Newsletter

Bons plans, dernière minute, agenda, événement, vidéo, abonnez-vous à notre Super newsletter !

S'inscrire