Roseau commun dans le Luberon

Le Roseau Commun (Phragmites australis), également appelé roseau à balais, est une plante vivace de la famille des Poacées.

On le rencontre en Amérique, en Asie et en Europe, sa présence pouvant être naturelle ou introduite. Le roseau est une haute graminée pouvant atteindre jusqu'à 3 mètres de hauteur. Il est reconnaissable à ses longues et fines tiges surmontées d'un plumeau argenté. Ses feuilles allongées ont une largeur de 1 à 3 centimètres. Il affectionne les milieux humides et prolifère sur des sols saturés en eau et faiblement oxygénés, de préférence constitués d'argile ou de tourbe. Espèce ayant une forte propension à l'envahissement du biotope, le roseau pousse en colonies, constituant des roselières et se multipliant par rejets provenant des tiges souterraines. On le trouve à proximité de la plupart des point d'eau stagnante du Luberon.

Bien qu'on le considère comme envahissant, le roseau peut cependant contribuer à stabiliser des terrains soumis à l'érosion. Il est également rencontré sous divers noms de racine commune, tels que Sagne ou Sagnier, faisant références aux métiers anciens auxquels il est associé. Il servait en effet localement de matériau de construction ou de litière pour le bétail. Certains objets étaient également fabriqués en "bois de roseau". De tous temps, le roseau a été utilisé pour produire des balais, de la vannerie en étant tressé, des anches pour instruments de musique, en plus des chaumes pour les toitures d'habitation. Encore aujourd'hui, il est utilisé à la confection des toits des "canisses" typiques de la région.

Roseaux communs

Commandez vos brochures

Découvrez les brochures de nos partenaires pour préparer vos week-end et vacances : guide touristique, hébergement, randonnées, agenda...

Commandez

Newsletter

Bons plans, dernière minute, agenda, événement, vidéo, abonnez-vous à notre Super newsletter !

S'inscrire
Vous avez une activité dans le Luberon ?

Inscrivez vous sur Luberon.fr Soyez enfin visibles !

Inscrivez vous