Champignons sanguins dans le Luberon

Le sanguin est un champignon apprécié dans une préparation à base d'huile d'olive et d'herbes de Provence à servir pour les apéritifs.

3 avis - Laissez votre avis

On trouve des sanguin dans le Luberon, et plus généralement près du littoral méditerranéen. Ils font partie des lactaires et ressemblent au « lactaire délicieux » , lui réparti sur l'ensemble des territoires tempérés.

Comment reconnaître le sanguin ?

La meilleure façon de le distinguer des espèces qui lui ressemblent est de vérifier qu'il possède bien un cercle de lait rouge sur le pied coupé, ou alors un trait de lait rouge dans le chapeau, qui ressort par rapport au cœur du champignon où la chair est graduellement rose, puis blanche au centre.

On le distingue du lactaire délicieux essentiellement grâce à sa couleur rouge et non pas safranée. Son chapeau, de 6 à 9 centimètres de diamètre, est convexe puis étalé. Les lames sont serrées, inégales et d'une couleur allant du blanc au rouge. La hauteur du pied varie de 2 à 7 centimètres de hauteur.

Source wikimédia : Le sanguin est un champignon courant dans le Luberon

Si on le cueille trop tard, il peut virer au marron, ce qui signifiera qu'il aura pris l'eau et ne sera plus très bon, ou encore au vert, s'il est infesté par des verts qui laisseront des galeries dans le pied du champignon jusqu'à son chapeau.

Où le chercher dans le Luberon ?

 Le champignon sanguin ne dépasse jamais 1 500 mètres d'altitude. Il se ramasse de la fin de l'été jusqu'au début de l'hiver.

Le sanguin apprécie les sols calcaires, dans les pinèdes : c'est pourquoi, on le retrouve souvent dans le Luberon et les Alpes Sud, où il pousse conjointement avec des safranés. Il semblerait que ce champignon apprécie aussi la présence de chênes verts.

Comment le conserver ?

Une fois cuit, on peut le conserver au congélateur dans un sachet plastique d'où on aura éliminé au maximum l'air ou bien dans du vinaigre. La plupart du temps, on cuisine les sanguins à l'huile, agrémentés d'herbes (comme le thym).

Où trouver des sanguins dans le Luberon ?

Le champignon sanguin ne dépasse jamais 1 500 mètres d'altitude. Il se ramasse de la fin de l'été jusqu'au début de l'hiver. Le sanguin apprécie les sols calcaires, dans les pinèdes : c'est pourquoi, on le retrouve souvent dans le Luberon et les Alpes Sud, où il pousse conjointement avec des safranés. Il semblerait que ce champignon apprécie aussi la présence de chênes verts.

Vous avez des questions ?
? Comment reconnaître les champignons sanguins ?

La meilleure façon de le distinguer des espèces qui lui ressemblent est de vérifier qu'il possède bien un cercle de lait rouge sur le pied coupé, ou alors un trait de lait rouge dans le chapeau, qui ressort par rapport au cœur du champignon où la chair est graduellement rose, puis blanche au centre.

? Quand ramasser les champignons sanguins ?

Les sanguins, également connus sous le nom de Hydnellum peckii ou "dent de sang" pour leur apparence unique et leurs gouttes de liquide rouge, évoluent principalement à la fin de l'été et à l'automne. Le meilleur moment pour les chercher est donc entre la fin août et octobre, selon le climat et l'emplacement géographique.

? Où poussent les sanguins ?

Les lactaires (qu'ils soient sanguins ou lactaires délicieux) poussent principalement dans les forêts de résineux (bois de pins, de sapins ou d'épicéas) en dessous des 1500 mètres d'altitude, sur des sols calcaires.

Vous aimerez aussi

Laissez votre avis avec un commentaire

Dans la même catégorie..

Chèvrefeuille d'Étrurie dans le Luberon
Chèvrefeuille d'Étrurie dans le Luberon

Le chèvrefeuille d'Étrurie est une plante grimpante, ligneuse et volubile, aux feuilles opposées à base fine et aux fleurs bien parfumées.

Le cèdre, découverte d'un arbre majestueux du Luberon
Le cèdre, découverte d'un arbre majestueux du Luberon

Le cèdre une fois implanté dans le Luberon pour une exploitation forestière, s'est bien plu. Il s'est rapidement développé dans le Luberon en Provence.

Le chêne pubescent, arbre truffier dans le Luberon
Le chêne pubescent, arbre truffier dans le Luberon

Découvrez le chêne pubescent, le massif forestier du Luberon abrite une population importante de ces chênes. On le plante souvent pour produire des truffes.

Basilic dans le Luberon
Basilic dans le Luberon

Le basilic fait partie de ce que l'on appelle communément les fines herbes. Il est l'ingrédient principal de la fameuse soupe au pistou. C'est un aromate très répandu dans le Luberon.