Saint Martin de la Brasque

Saint-Martin de la Brasque est une vieille bourgade qui se trouve au cœur d'une magnifique vallée. Elle vous invite à découvrir un décor pittoresque au pied d'une montagne.

Saint-Martin-de-la-Brasque

1 avis - Laissez votre avis
Page mise à jour le 09/05/2024
chapelle3.JPG
chapelle4.JPG
ecole.JPG

La charmante commune de Saint-Martin-de-la-Brasque est un véritable joyau du Luberon et du Pays d'Aigues. Membre de la communauté de communes COTELUB et fière résidente du Parc Naturel Régional du Luberon, cette localité se situe proche des Bouches-du-Rhône. De par sa position idéale, à 15 minutes de Pertuis, 40 minutes d'Aix-en-Provence et seulement un peu plus d'une heure de Marseille, Saint-Martin-de-la-Brasque constitue un lieu de séjour parfait pour ceux désireux de découvrir les délices du Luberon, entre montagnes et garrigues.

Ici, l'hospitalité chaleureuse et conviviale des saint-martinois, telle est la véritable âme du village.

En flânant dans le village, vous serez séduits par la sérénité de la place ombragée, la majesté de la grande fontaine, l'originalité du trompe-l'œil, sans oublier l'authenticité des venelles ancestrales.

Le nom actuel de Saint-Martin-de-la-Brasque pourrait avoir deux origines distinctes : "Embrasca", signifiant séparé ou coupé, car le village était autrefois isolé du Pays d'Aigues ; ou "Brasque", dérivé du provençal "Brasc" évoquant la boue ou le marais, rappel de l'ancien marécage sur lequel le village a été bâti.

Né en 1506 suite à un accord entre les seigneurs et une quinzaine de familles venues repeupler ces terres en friches, Saint-Martin-de-la-Brasque a su, tout comme son voisin Peypin d'Aigues, tirer avantage de ses ressources naturelles pour se développer. Où Peypin avait un surplus de forêts et manquait de terres cultivables, Saint-Martin bénéficiait d'une situation inverse. Une complémentarité qui continue de définir ces deux villages aujourd'hui.

Place du village de Saint Martin de la Brasque

Église de Saint Martin de la Brasque

L'histoire du village

L'histoire de Saint-Martin-de-La-Brasque remonte à l'époque préhistorique, où sa zone marécageuse, l'Ourgouse, a laissé peu de traces archéologiques.

C'est au Moyen-Âge que le village connaît un essor significatif avec la construction d'un "castrum", premier village médiéval, au lieu-dit le Castellas. Le village est alors sous l'influence de Bertrand II de Forcalquier qui, en partance pour la croisade, laisse ses terres à sa fille Alix et son époux Giraud Amic de Sabran.

Le village continue de prospérer au fur et à mesure des années, malgré une lutte pour le comté de Forcalquier qui perd son indépendance en 1209. Au XIIIe siècle, le fief de Saint-Martin-de-la-Brasque appartient à Laugier de Forcalquier. Cependant, au XVe siècle, le fief est abandonné jusqu'à ce que Delphine de Forcalquier attribue une partie à Étienne Bruny, syndic de Carpentras.

Le XVIe siècle voit arriver des familles vaudoises de la région du Piémont, événement qui marque l'histoire du village. Malheureusement, en 1545, Saint-Martin de la Brasque est dévasté lors du massacre de Mérindol, le laissant en ruines. Ce drame marque profondément l'histoire du village, encore visible par les restes du donjon carré et des fortifications.

Le village renaît au XVIIe siècle, quand une nouvelle église est construite. Au XVIIIe siècle, Saint-Martin-de-la-Brasque joue un rôle important dans l'émigration des huguenots vers l'Afrique du Sud. À la fin du XVIIIe siècle, le village change de nom pour Mont-Libre, en réponse à un décret révolutionnaire.

Aujourd'hui, le village de Saint-Martin-de-la-Brasque continue de porter fièrement son histoire et son patrimoine, témoignant de son passé riche et complexe.

Patrimoine historique

L'église Saint Martin et Saint Blaise

L'église paroissiale Saint-Martin-et-Saint-Blaise est un trésor d'architecture historique. Son origine remonte à 1626, lorsque sa construction fut réalisée en utilisant des matériaux provenant de la première église romane du village.

Au 19e siècle, l'édifice a connu une reconstruction conséquente, consolidant sa présence majestueuse à l'écart, au nord du village. Son clocher unique est orné de clochetons superposés, surmontant un gros oculus qui offre un charme distinctif à cette structure ecclésiastique. À l'intérieur, des œuvres d'art religieux du 18e siècle, dont un retable magnifique et plusieurs toiles, témoignent de la richesse artistique de l'époque.

Cette église est sans aucun doute, une étape incontournable pour tout visiteur du Luberon passionné d'histoire et d'architecture.

Eglise Saint Martin et Saint BlaiseEglise Saint Martin et Saint Blaise

Lavoir ancien

Le lavoir ancien témoigne de la richesse de l'histoire provençale. Situé en contre-bas du village, il offrait jadis un lieu de rendez-vous incontournable pour les bugadières, ces femmes courbées au travail du linge. Faisant écho aux traditions provençales, le terme "bugadier" signifie "lessive" en langue d'oc. Autrefois, devant ce lavoir, s'étalait une vaste prairie verdoyante où le linge fraîchement lavé prenait le temps de sécher sous le soleil généreux du Luberon. Aujourd'hui encore, le lavoir de Saint Martin de La Brasque évoque ces moments de vie, entre labeur et convivialité, qui ont longtemps rythmé le quotidien des habitants du Luberon.

Le cadran solaire entre la rue des Treilles et la rue du Cadran

Situé précisément au croisement de la rue des Treilles et de la rue du Cadran, ce symbole intemporel de l'écoulement du temps est un emblème de l'histoire et du patrimoine de la région. Joliment niché parmi les maisons en pierre rustiques et les ruelles pittoresques, il ajoute une touche authentique d'antiquité et invite à la contemplation. Une visite au village n'est certainement pas complète sans un détour pour admirer ce cadran solaire, témoignage de la relation entre l'homme et la nature. C'est une véritable invitation à faire un voyage dans le temps, au cœur du beau Luberon.

Croix à l'entrée du village

Emblème se dressant fièrement à l'entrée du village de Saint-Martin-de-La-Brasque dans le Luberon, la croix est le rappel vibrant d'une histoire riche et profondément ancrée. En arrivant depuis la Motte d'Aigues, la silhouette majestueuse de la croix s'impose comme le symbole solennel du début du territoire de Saint Martin. Cette stèle de pierre, empreinte de spiritualité et de tradition, marque une transition, un passage du monde extérieur vers l'âme authentique du Luberon. Elle est le premier émissaire du village, accueillant les voyageurs dans une douce invitation à découvrir les charmes et l'héritage de Saint-Martin-de-La-Brasque.

Le hameau de Belle Etoile

Belle Etoile, le hameau le plus peuplé de Saint-Martin de la Brasque, est un réel joyau niché au cœur du Luberon.

Son charme incontestable réside dans ses majestueuses bastides anciennes, restaurées avec un soin minutieux. Parmi ces demeures historiques, la bastide Langesse trône fièrement au milieu des vignes, offrant un spectacle éblouissant. Cette ancienne maison de maître, qui est une propriété privée, fait régulièrement l'objet de représentations dans les ouvrages dédiés aux paysages du Sud Luberon. L'environnement paisible, la lumière éclatante et l'architecture remarquable de ce hameau ont captivé de nombreux photographes d'art et touristes de passage. Belle Etoile est un véritable concentré de charme provençal avec ses ruelles pittoresques serpentant autour d'une petite place dotée d'une fontaine. Adossé au Luberon, au nord de la commune de Saint Martin de la Brasque, Belle Etoile est accessible par le Chemin de la Montagne, qui démarre de la D27 aux Clastres. Un véritable havre de paix, où l'authenticité règne et où le temps semble s'être arrêté.

Un restaurant mythique au coeur du village

Le restaurant Ô Mirail offre une expérience culinaire inégalée. Grâce à une cuisine raffinée et moderne concoctée par le chef avec des produits frais, le restaurant séduit les palais les plus exigeants. Ô Mirail renouvelle sa carte suivant le rythme des saisons, garantissant ainsi une surprise délicieuse à chaque visite. C'est un havre de saveurs à découvrir dans un cadre idyllique.

Une invitation à la promenade, dans le village ou aux alentours

Profitez d'une promenade tranquille dans les rues paisibles du village, où vous pourrez admirer une impressionnante fresque murale non loin de l'école.

Bien que le quartier historique n'offre que des traces de son passé, il est néanmoins un lieu à ne pas manquer. Le parcours botanique qui y conduit est particulièrement plaisant.

Le village est parsemé de hameaux, avec la Belle Etoile se distinguant comme une destination à ne pas manquer. Vous y trouverez de superbes bastides anciennes qui ont été soigneusement restaurées, avec la bastide Langesse nichée au milieu d'un vignoble, garantissant de vous émerveiller. La bastide de Bret mérite également d'être mentionnée, bien qu'elle soit un monument historique fermé aux visiteurs.

Pour une découverte optimale des joyaux de Saint-Martin-de-La-Brasque, différentes options sont disponibles. Que vous préfériez les randonnées à pied ou les promenades équestres, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies.

Un marché provençal

De mai à octobre, le marché provençal à Saint Martin de la Brasque est désormais ouvert à tous, pour chaque dimanche de la saison estivale. Quelle joie de retrouver les délicieux produits du terroir et les artisans locaux.

Faire ses achats sur le marché de Saint Martin, que ce soit pour les légumes, les vins du Luberon ou les fromages de chèvres locaux, est nettement plus agréable que de faire la queue dans un supermarché quelconque. Flâner sur le marché de Saint Martin avant de déguster une anisette dominicale, c'est un vrai plaisir.

Découvrez en un peu plus sur Saint-Martin-de-la-Brasque :

Vous aimerez aussi

Laissez votre avis avec un commentaire

Dans la même catégorie..

Revest des Brousses
Revest des Brousses

Revest-des-Brousses est une belle bourgade des Alpes-de-Haute-Provence. Le village des Revestains, qui fait partie intégrante du Parc naturel régional du Luberon, vous attend à 620 mètres d’altitude.

Castellet
Castellet

Castellet, petite commune du Luberon située au pied du Mourre Nègre est le lieu de départ idéal si vous souhaitez tenter l’ascension de celle-ci.

Cheval Blanc
Cheval Blanc

Cheval Blanc est situé à la pointe ouest du petit Luberon, Partez à la découverte d'une commune coupée en deux et au patrimoine historique merveilleux.

Les 6 plus beaux villages perchés
Les 6 plus beaux villages perchés

Les reliefs du Luberon ont obligé nos ancêtres à construire leurs maisons sur les hauteurs. C'est ainsi que sont nés les villages perchés, qui sont maintenant connus de tous. Nous vous proposons un top 6 des plus beaux villages perchés de la région!

<