La Motte d'Aigues

La Motte d'Aigues est un petit village au sud du Parc naturel du Luberon. D'ici, on peut profiter d'un magnifique panorama et admirer des paysages provençaux.

La Motte-d'Aigues

Page mise à jour le 09/05/2024
vue-du-village2.JPG
eglise1.JPG
eglise2.JPG

La Motte d'Aigues est un village situé juste à côté de l'étang de la Bonde, le plus joli point d'eau du Luberon.

La commune offre un mélange parfait d'authenticité et de tranquillité avec ses ruelles pittoresques, ses maisons en pierre et sa magnifique église, témoignage de son riche patrimoine historique.

Villes et villages voisins : Cabrières d'Aigues, Peypin d'Aigues, Saint Martin de la Brasque, La Tour d'Aigues

La Motte d'Aigues

Blason de la Motte d'Aigues

« D'argent au château de gueules, ajouré et maçonné de sable, ouvert du champ, posé sur une terrasse aussi de sable »

Les habitants de la Motte d'Aigues sont les Mottassins et Mottassines.

Un véritable lieu de mémoire

Le village de la Motte d'Aigues est riche d'une histoire qui s'étend sur des milliers d'années.

Les premières traces d'habitation sur la commune remontent à la préhistoire et à l'Antiquité, comme le prouve la découverte d'une nécropole gallo-romaine contenant six corps et divers objets, datant du Ier siècle. La fondation du village remonte au Moyen- ge, précisément vers le XIe siècle, sous le nom de Mota Aiguerii. Il était alors une dépendance de l'abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon.

Toutefois, le village a traversé une période de désertion au XVème siècle. Le Roi René, souhaitant redynamiser la région, a ensuite confié ce fief à Fouquet d'Agoult qui a marqué le territoire de son empreinte en créant un réservoir d'eau pour le château de la Tour d'Aigues. L'étang formé, connu sous le nom de “Bonde”, permit l'irrigation de toute la vallée d'Aigues.

Malgré ces efforts, la Motte est restée déserte jusqu'en 1505 quand Louise d'Agoult a décidé de repeupler ces terres en faisant appel à des Piémontais, adeptes du valdéisme. Ces derniers étaient parmi les premiers Vaudois du Luberon.

Cependant, la tranquillité du village a été troublée en 1545 par l'Édit de Mérindol, qui a condamné la Motte d'Aigues ainsi que 23 autres villages vaudois du Luberon. Cette terrible répression, orchestrée par le baron d'Oppède, premier président du parlement d'Aix, aboutit au pillage des villages, au massacre des hommes ou à leur envoi aux galères. Cette sombre période a vu près de 3 000 personnes exterminées en seulement 5 jours. Les terres ont été confisquées et les biens pillés ont été vendus pour rémunérer les soldats.

Ainsi, le village de la Motte d'Aigues est un lieu de mémoire, témoin des périodes florissantes et sombres de l'histoire du Luberon.

Le village tout à côté de l'Etang de la Bonde

L'Étang de la Bonde est un lieu de baignade et de détente incontournable. Datant du XVe siècle, cette réserve d'eau conçue par le seigneur Fouquet d'Agoult, servait à alimenter en eau le château de La Tour d'Aigues et la vallée d'Aigues, favorisant ainsi le développement de l'agriculture locale. Aujourd'hui, c'est une oasis de verdure très prisée des Luberonnais pour la baignade, la pêche et les pique-niques en famille. Implanté sur les communes de La Motte d'Aigues et de Cabrières d'Aigues, ce lieu offre un cadre naturel d'exception, bordé de pins d'Alep. En été, la baignade y est surveillée sur une partie de la plage, garantissant ainsi la sécurité des baigneurs. Cependant, le niveau de l'eau peut varier en fonction des saisons, pouvant même submerger les plages lors de fortes précipitations. Des courts de tennis, un snack et une buvette sont également à disposition des visiteurs, et un parking payant permet de se garer facilement.

Véritable havre de paix hors saison, l'Étang de la Bonde devient très fréquenté dès l'arrivée des beaux jours.

Étang de la Bonde

Découverte du patrimoine du village

La Motte d'Aigues abrite deux lavoirs mais aussi quatre fontaines. Ce village fortifié, fondé au XIème siècle, fut entièrement dévasté en 1545 suite à l'arrêt de Mérindol qui visait les villages vaudois.

La commune s'étend de la crête du Grand Luberon jusqu'aux collines du bord de la Vallée de l'Eze et de nombreuses randonnées sont possibles à partir du village. Elles permettent de découvrir une nature préservée et enchanteresse.

Église de La Motte d'Aigues

Fontaine de La Motte d'Aigues

L'église Saint Florentin

L'église Saint Florentin est une merveille historique qui allie le charme du passé et une riche histoire religieuse. Les fondations de l'église remontent à la fin du XIVème siècle tandis que la façade, ornée d'une date gravée en 1618, témoigne de l'architecture du XVIIème siècle. Cette église, qui fut mentionnée pour la première fois en 1421, a enduré un parcours mouvementé à travers les siècles. Autrefois, elle était le centre d'un important foyer protestant et fut transformée en temple en 1560. Cependant, après la révocation de l'Edit de Nantes, elle retrouva son statut d'église catholique malgré une fréquentation alors réduite à des moments de contraintes légales ou de cérémonies nuptiales. Au XIXème siècle, des travaux de restauration ont été entrepris pour redonner à cette église son éclat d'antan. Le chœur primitif a été remplacé et un clocher a été construit en 1876. Aujourd'hui, la paroisse est fusionnée avec celles de Lourmarin et de Cabrières d'Aigues, témoignant de l'évolution religieuse de la région. Malgré son parcours tumultueux, l'église Saint Florentin reste un incontournable du patrimoine de la Motte, immergée au cœur des maisons du village.

Le temple protestant

Perché dans la commune, se dresse un temple aux traces d'histoire aussi fascinantes qu'émouvantes. Sa conception originale date des années 1633-1641, avant d'être démantelée en 1663 par décret royal. Toutefois, les défauts de construction ont conduit à sa décrépitude en fin du XIXème siècle. Reconstruit avec soin en 1904, il fut inauguré le 30 juillet 1905. Malgré la séparation de l'Église et de l'État en 1905, ce temple est fièrement préservé par l'État pour le bénéfice de tous. Le bâtiment actuel, le troisième en sa place, exulte d'histoire. Son mur nord est orné d'une sublime chaire en noyer, conçue par un menuisier de Saignon en 1819 et restaurée en 1905. Un harmonium anglo-saxon du XXe siècle, toujours en parfait état, rythme les offices religieux. Après une restauration partielle en 1998, le bâtiment a subi des dégradations. Cependant, grâce à l'Association mottassine "Convivialité et Culture", une rénovation début 2015 a permis au temple d'atteindre des standards actuels en matière de confort et de sécurité.

Château de la Bonde

Le Château de la Bonde, imposante bâtisse, est un acteur clé du patrimoine viticole local. En effet, depuis la fin du XIXe siècle, ce château s'est associé à un domaine viticole qui couvre une vaste superficie de 30 hectares. Le domaine comprend l'étang, un paysage montagneux protégé des vents du Mistral et diverses fermes, dont La Petite Bonde, La Félicianne, La Cadenière et Le Moulin-Neuf.

Château de la Bonde

Le château, entouré de vastes espaces agricoles et précédé d'une imposante allée de platanes, se compose d'une maison de maître avec vue sur l'étang ainsi que d'une aile où se trouvent une chapelle et une tour horloge. L'histoire du Château de la Bonde est d'ailleurs étroitement liée à l'écrivain Gustave Fagniez et son fils, l'entomologiste Charles Fagniez, qui a mené de nombreuses explorations scientifiques de la faune entomologique sur ces terres fertiles.

La source du Mirail

A proximité du village et du majestueux Mourre Nègre, se trouve la Source du Mirail. Cette source d'eau potable, qui alimente également l'Etang de la Bonde, est imprégnée d'histoire et de mystère depuis le Moyen-Âge. Son importance s'est renforcée au XVe siècle lorsque le seigneur Fouquet d'Agoult entreprit d'aménager un point d'eau pour nourrir la région. La Source du Mirail a été le témoin de nombreux conflits entre les seigneurs de la vallée d'Aigues, chaque seigneur étant épris de convoitise pour cette précieuse ressource. Malgré cela, la source a su rester intacte, préservée de toute pollution humaine grâce à l'opposition farouche de son propriétaire à toute modification du tracé de l'eau. Des analyses récentes de l'eau ont confirmé son incroyable pureté, qui reste naturellement potable, un fait de plus en plus rare à notre époque. Visiter la source est une aventure en soi.

Une commune dynamique

Les événements incontournables de la saison estivale de la Motte d'Aigues feront de votre séjour une expérience inoubliable.

Ne manquez pas le marché artisanal nocturne qui a lieu tous les jeudis soirs en été. Cet événement vous permettra de découvrir le savoir-faire des artisans locaux, et de profiter de l'atmosphère chaleureuse et conviviale qui règne sur la commune.

La fête communale se tient le 2e dimanche de juillet. Cet événement rassemble tous les habitants du village et des alentours pour partager des moments de joie et de convivialité. Venez assister aux spectacles, aux animations et aux concerts qui sont organisés spécialement pour l'occasion.

Pour les amoureux du vin et de la gastronomie, la Fête de la Vigne et du Vin est un rendez-vous incontournable. Elle a lieu le samedi de l'Ascension et réunit les viticulteurs et producteurs locaux pour vous faire découvrir les meilleurs crus. Profitez de cette journée pour déguster des vins d'exception et apprécier les saveurs du terroir.

Découvrez en un peu plus sur La Motte-d'Aigues :

Prochains évènements à La Motte-d'Aigues

Découvrez l'agenda de La Motte-d'Aigues, spectacles, vides greniers, lotos et autres manifestations

Hébergements à La Motte-d'Aigues

Venez découvrir les différents Hébergements dans le village de La Motte-d'Aigues et ses alentours.

Vous aimerez aussi

Laissez votre avis avec un commentaire

Dans la même catégorie..

Auribeau
Auribeau

Luberon.fr vous fait visiter Auribeau dans le Luberon. Découvrez un petit village provençal, ses chemins de randonnée et les vestiges de son passé.

Pertuis
Pertuis

Pertuis est une commune du Vaucluse comptant près de 19000 habitants. Capitale du Pays d'Aigues, Pertuis est souvent appelée également Pertuis-en-Luberon.

Gignac
Gignac

Gignac est perché sur une colline à la frontière des Alpes de Haute Provence, entre Apt et Rustrel. Découvrez un village du Luberon ou se ressourcer

Viens
Viens

Du haut de son éperon rocheux, le village millénaire de Viens veille comme une vigie moyenâgeuse sur les paysages âpres et sauvages qui l’entourent.

Villes/villages incontournables